Nantes démarre fort

Nantes n’a pas manqué ses débuts dans cette nouvelle saison de Lidl Starligue. Jeudi soir, en clôture de la 1ère journée, le H passait déjà un véritable test contre Dunkerque et l’a brillamment réussi (29-24). Les joueurs d’Alberto Entrerrios se sont appuyés sur la puissance offensive de Valero Rivera (9 buts sur 10 tirs) et le talent d’Emil Nielsen, auteur de 15 arrêts (sur 38 tirs) et élu homme du match.

Belle soirée pour le PSG

Le Paris Saint-Germain a dominé Nantes (32-29), mercredi soir, lors de l'affiche de la 2e journée de Lidl Starligue. Et Montpellier s'est dans le même temps incliné à Nîmes. 

Le Paris Saint-Germain a visiblement envie de faire la course en tête en Lidl Starligue. Pas décidés à traîner en route en ce début de saison, les coéquipiers de Luka Karabatic ont pris le meilleur sur Nantes (32-29), mercredi soir, lors de l'affiche de la 2e journée. Et voilà déjà les champions en titre en tête du classement puisque Montpellier, leader après la 1ère journée, a été surpris chez son voisin nîmois (25-24), après avoir totalement manqué sa fin de match. 

Le PSG, lui, n'a pas tremblé pour dominer le "H", qui n'a plus dominé le club de la capitale depuis la demi-finale de la Ligue des champions en mai 2018 (cela fait sept victoires de suite pour Paris, désormais). La charge est venue du nord, avec 9 buts pour Mikkel Hansen, 6 buts pour Gudjon Sigurdsson et 5 buts pour Sander Sagosen. 

En face, Nantes n'a pourtant pas démérité. Alors qu'Olivier Nyokas (adducteurs) a rejoint en cours de match une infirmerie bien remplie (Dumoulin, Gurbindo, Pechmalbec, Feliho...), l'équipe désormais dirigées par Alberto Entrerrios n'a cédé que de trois buts, alors qu'elle a manqué ses quatre tentatives sur penalty. "On a livré un vrai combat, tout le monde s'est livré à 100%, a réagi le pivot Nicolas Tournat sur BeIN Sports. On a tout donné. On n'a pas à rougir de notre prestation. En plus on est tombé sur un très bon gardien (9 arrêts pour Vincent Gérard, ndlr)."

Côté parisien, pourtant, on ferait presque la fine bouche après ce succès qui lance bien la saison. "Ca a été un dur combat, maisn plus on perd beaucoup de ballons, moi le premier, je prends des tirs précipités (1/6). On se doit de mieux gérer les matches. Il y a beaucoup de positifs, mais on peut mieux faire." Prochain test dès ce week-end avec l'entrée en lice en Ligue des champions sur le terrain de Zagreb.

Le PSG domine Nantes, Montpellier chute à Nîmes

Le Paris Saint-Germain a pris le meilleur sur Nantes (32-29), mercredi soir, lors de l'affiche de la 2e journée de Lidl Starligue.

Le club de la capitale prend la tête du classement car, dans le même temps, Montpellier s'est incliné sur le terrain de Nîmes (25-24).

Dans les autres rencontres de la soirée, Dunkerque a dominé Ivry (26-22) et Tremblay a corrigé Toulouse (31-22). Istres s'est imposé à Saint-Raphaël (29-33) tandis que Créteil a remporté le duel des promus à Chartres (26-27).

Mondial de basket : 5 raisons qui expliquent l’exploit des Français contre les États-Unis

MONUMENTAL – Opposés aux favoris américains en quart de finale de la Coupe du Monde de basket, les joueurs de l'équipe de France se sont imposés 89-79. Une performance historique, mais pas forcément illogique.

Battue lundi par l'Australie, l'équipe de France de basket a retrouvé sur son chemin les États-Unis en quarts de finale de la Coupe du Monde. Invaincus dans une compétition internationale depuis 13 ans, vainqueurs de deux dernières éditions et champions olympiques en titre, les Américains se présentaient sur le parquet de Dongguan (Chine) en favoris logiques. 

Au terme d'un match plein, portés par un Evan Fournier de gala (22 points) et un Rudy Gobert impérial dans le secteur intérieur (21 points, 16 rebonds), les Bleus l'ont pourtant emporté. Le score finale de la rencontre ? 89-79, un écart net pour ce succès de prestige, le 4e seulement de l'histoire face à "Team USA" en 19 confrontations. Le premier aussi depuis… 1986.
Quelle a été la recette magique pour s'imposer contre les Américains ? LCI vous détaille cinq ingrédients qui expliquent cette performance hors-norme.
1 – Une équipe américaine amputée de ses superstars
Si Team USA fait figure de favori dans toutes les compétitions internationales, le niveau de la sélection (...)

Lire la suite

Richardson sur la liste LR pour la mairie de Marseille

Retraité des terrains de handball depuis 2009, Jackson Richardson pourrait se lancer dans une toute autre carrière.

En effet, l'ancien capitaine des Bleus fait partie de la liste de Bruno Gilles (Les Républicains) pour les élections municipales de Marseille en 2020. "J'avais envie de redonner à Marseille ce qu'elle m'a donné. Je m'y sens chez moi", a-t-il expliqué au site internet de La Provence, avant de préciser: "Mon étiquette c'est le sport, elle n'est pas politique."

"Il est motivé, il n'est pas là pour faire de la figuration. L'objectif, c'est qu'il soit l'adjoint en charge de l'accueil des épreuves des Jeux Olympiques 2024 (Marseille sera notamment en charge de l'organisation des épreuves de voile, ndlr)", a détaillé Bruno Gilles, dans des propos rapportés par L'Equipe. Le joueur a débuté sa carrière à l'OM Handball, et dispose d'une attache très particulière avec la ville puisque ses deux enfants sont nés dans la Cité phocéenne.