Le GP du Mexique maintenu jusqu’en 2022

Après plusieurs rebondissements, c'est désormais officiel, le Grand Prix du Mexique sera au calendrier 2020. 

Les organisateurs de la course étaient plutôt pessimistes ces derniers temps, notamment à cause de la baisse des subventions données par l'Etat mexicain. Il aura fallu attendre un apport financier d'un groupe d'hommes d'affaires pour que Claudia Sheinbaum, chef du gouvernement de la ville de Mexico (proche de la fonction de maire), annonce la bonne nouvelle sur son compte Twitter. "Bonjour. Je veux partager une bonne nouvelle que je viens juste de recevoir. La Formule 1 reste à Mexico. Le président de la FIA sera là demain pour signer le contrat. C'est une bonne nouvelle pour la ville", a-t-elle posté. 

L'accord porte sur un contrat de 3 ans. Le GP du Mexique poursuit donc son aventure comme Silverstone. Monza et Barcelone attendent quant à eux leur officialisation dans les prochaines semaines, tandis qu'Hockenheim pourrait disparaître du circuit. 

Les fans lyonnais remercient Bensebaini sur Twitter

Ramy Bensebaini s'est engagé avec le Borussia Mönchengladbach pour les 4 prochaines saisons, en provenance de Rennes. Pour son message d'adieu, le latéral algérien a reçu pléthore de remerciements de la part des supporteurs ... lyonnais. 

Lors de la demi-finale de la Coupe de France 2019, Rennes s'était imposé (3-2) au Groupama Stadium grâce à un but de Bensebaini à la 81e minute de jeu. Une réalisation qui a involontairement contribué au départ en fin de saison de Bruno Genesio du banc de l'OL, et à l'arrivée du duo Juninho-Sylvinho. Un changement voulu depuis de long mois par les fans rhodaniens, qui n'ont pas oublié de saluer celui qui semble être considéré désormais comme un 'sauveur' du côté de Décines. 

Un but d’anthologie ! (vidéo)

Un but "maradonesque." Vous ne connaissez peut-être pas encore Anderson Diaz, mais ce jeune joueur a beaucoup fait parler de lui en Colombie, grâce à une réalisation extraordinaire.

Car si son équipe de Norte de Santander s’est finalement inclinée 3-2 face à Santander dans cette rencontre entre U21 colombiens, le jeune joueur a donc inscrit ce but d’anthologie après avoir éliminé six adversaires, dont le gardien, avec quelques jolis gestes techniques au passage.

Mondiaux: Une liste de 42 pour les Bleus

L'équipe de France a été portée mardi à 42 athlètes pour les Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre), alors que seule une présélection de sept éléments avait été établie la semaine dernière. On y trouvait déjà Kevin Mayer, Pierre-Ambroise Bosse ou Yohann Diniz.

Dans cette mouture étendue, on retient notamment Jimmy Vicaut et Carolle Zahi pour le sprint, Pascal Martinot-Lagarde sur les haies, Renaud Lavillenie à la perche ou Alexandra Tavernier au marteau, ainsi que les relais (tous sauf le 4x100m féminin) qui incluent Christophe Lemaitre. Pour rappel, Mahiedine Mekhissi est forfait. Une nouvelle liste complétée sera communiquée dans deux semaines, le 27 août, puis la sélection définitive le 6 septembre.

La sélection française pour les Mondiaux - Hommes: Jimmy Vicaut (100m), Mouhamadou Fall (200m), Wilhem Belocian, Pascal Martinot-Lagarde (110m haies), Wilfried Happio, Ludvy Vaillant (400m haies), Pierre-Ambroise Bosse (800m), Rabii Doukkana, Alexis Miellet (1 500m), Djilali Bedrani (3 000m steeple), Morad Amdouni (marathon), Gabriel Bordier, Kevin Campion (20km marche), Yohann Diniz (50km marche), Renaud Lavillenie (perche), Quentin Bigot (marteau), Kevin Mayer, Basile Rolnin (décathlon), Christophe Lemaitre, Mickael-Meba Zeze (4x100m), Mame-Ibra Anne, Mamadou Kasse Hann, Thomas Jordier, Christopher Naliali, Loic Prévot, Fabrisio Saidy (4x400m) ; Femmes: Carolle Zahi (100m), Déborah Sananes (400m), Solene Ndama, Laura Valette (100m haies), Ninon Guillon-Romarin (perche), Hilary Kpatcha, Eloyse Lesueur (longueur), Yanis David, Rouguy Diallo (triple saut), Mélina Robert-Michon (disque), Alexandra Tavernier (marteau), Alexie Alaïs (javelot), Amandine Brossier, Diana Iscaye, Agnès Raharolahy, Elise Trynkler (4x400m).

Des supporters de l’OM font fuir le Parisien DJ Snake en plein concert (vidéo) 

De passage dans une boîte de nuit du sud de la France, DJ Snake, fervent supporter du PSG, n'est pas allé au bout de son show. Face aux chants hostiles de supporters marseillais, l'artiste est parti prématurément.

Les supporters n'ont pas la mémoire courte... Et afficher ouvertement son soutien pour un club peut jouer quelques mauvais tours aux personnalités publiques. Le Parisien Patrick Bruel en avait fait l'amère expérience en étant conspué à Nice lors de l'inauguration de l'Allianz Riviera. Un autre supporter du PSG a connu mésaventure similaire lundi soir, toujours sur la Côte d'Azur. Programmé à l'Amnesia au Cap d'Agde, DJ Snake n'a pas terminé son concert, la faute aux fans marseillais présents dans la boîte de nuit.

Le début de show s'est pourtant déroulé sans encombre. L'artiste a joué ses premiers morceaux, dont son tube du moment "Loco Contigo", immortalisant même l'instant avec une vidéo sur ses réseaux sociaux. Mais l'ambiance a rapidement pris une autre tournure. Les fans de l'OM présents (et ceux de Montpellier et Nîmes ?), n'ont pas oublié que DJ Snake fréquentait régulièrement le Parc des Princes et qu'il s'affichait souvent avec le maillot du club de la capitale sur le dos. Des "Paris, Paris, on t'en..." ont commencé à résonner, interrompant la prestation.

"Vous osez me faire ça à moi", s'est notamment vexé le DJ français au micro. Avant de préférer quitter les lieux. "On vous a entendus les Marseillais, bonne soirée, tchao !" A plus de 200 kilomètres du Vélodrome, les supporters phocéens se réjouissaient de cette interruption ce mardi sur les réseaux sociaux, rappelant que l'artiste avait ouvert les hostilités en insultant Marseille au cours d'un concert au Zénith de Paris. DJ Snake, lui, reste fidèle à ses couleurs en revêtant ce mardi le nouveau maillot extérieur du PSG pour quitter l'Hérault dans son jet privé, direction Mykonos.