Il boxe le poster de David Luiz en plein direct (vidéo)

Le probable transfert de David Luiz à Arsenal n'est pas fait pour plaire aux supporters de Chelsea. Une séquence diffusée ce jeudi sur Sky Sports en a été l'illustration même.

Alors que le correspondant de la chaîne intervient en direct de Stamford Bridge, deux hommes passent en fond d'image, juste devant un portrait géant du Brésilien, revêtu de la tunique bleue des joueurs de Chelsea.

L'un d'entre eux s'en approche, et décoche un premier uppercut fictif, suivi d'une courte série de coups de poing. Le passage de David Luiz chez le rival londonien lui promet un retour et un accueil musclé du côté de Stamford Bridge.

Mondiaux: Une liste de 42 pour les Bleus

L'équipe de France a été portée mardi à 42 athlètes pour les Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre), alors que seule une présélection de sept éléments avait été établie la semaine dernière. On y trouvait déjà Kevin Mayer, Pierre-Ambroise Bosse ou Yohann Diniz.

Dans cette mouture étendue, on retient notamment Jimmy Vicaut et Carolle Zahi pour le sprint, Pascal Martinot-Lagarde sur les haies, Renaud Lavillenie à la perche ou Alexandra Tavernier au marteau, ainsi que les relais (tous sauf le 4x100m féminin) qui incluent Christophe Lemaitre. Pour rappel, Mahiedine Mekhissi est forfait. Une nouvelle liste complétée sera communiquée dans deux semaines, le 27 août, puis la sélection définitive le 6 septembre.

La sélection française pour les Mondiaux - Hommes: Jimmy Vicaut (100m), Mouhamadou Fall (200m), Wilhem Belocian, Pascal Martinot-Lagarde (110m haies), Wilfried Happio, Ludvy Vaillant (400m haies), Pierre-Ambroise Bosse (800m), Rabii Doukkana, Alexis Miellet (1 500m), Djilali Bedrani (3 000m steeple), Morad Amdouni (marathon), Gabriel Bordier, Kevin Campion (20km marche), Yohann Diniz (50km marche), Renaud Lavillenie (perche), Quentin Bigot (marteau), Kevin Mayer, Basile Rolnin (décathlon), Christophe Lemaitre, Mickael-Meba Zeze (4x100m), Mame-Ibra Anne, Mamadou Kasse Hann, Thomas Jordier, Christopher Naliali, Loic Prévot, Fabrisio Saidy (4x400m) ; Femmes: Carolle Zahi (100m), Déborah Sananes (400m), Solene Ndama, Laura Valette (100m haies), Ninon Guillon-Romarin (perche), Hilary Kpatcha, Eloyse Lesueur (longueur), Yanis David, Rouguy Diallo (triple saut), Mélina Robert-Michon (disque), Alexandra Tavernier (marteau), Alexie Alaïs (javelot), Amandine Brossier, Diana Iscaye, Agnès Raharolahy, Elise Trynkler (4x400m).

Des supporters de l’OM font fuir le Parisien DJ Snake en plein concert (vidéo) 

De passage dans une boîte de nuit du sud de la France, DJ Snake, fervent supporter du PSG, n'est pas allé au bout de son show. Face aux chants hostiles de supporters marseillais, l'artiste est parti prématurément.

Les supporters n'ont pas la mémoire courte... Et afficher ouvertement son soutien pour un club peut jouer quelques mauvais tours aux personnalités publiques. Le Parisien Patrick Bruel en avait fait l'amère expérience en étant conspué à Nice lors de l'inauguration de l'Allianz Riviera. Un autre supporter du PSG a connu mésaventure similaire lundi soir, toujours sur la Côte d'Azur. Programmé à l'Amnesia au Cap d'Agde, DJ Snake n'a pas terminé son concert, la faute aux fans marseillais présents dans la boîte de nuit.

Le début de show s'est pourtant déroulé sans encombre. L'artiste a joué ses premiers morceaux, dont son tube du moment "Loco Contigo", immortalisant même l'instant avec une vidéo sur ses réseaux sociaux. Mais l'ambiance a rapidement pris une autre tournure. Les fans de l'OM présents (et ceux de Montpellier et Nîmes ?), n'ont pas oublié que DJ Snake fréquentait régulièrement le Parc des Princes et qu'il s'affichait souvent avec le maillot du club de la capitale sur le dos. Des "Paris, Paris, on t'en..." ont commencé à résonner, interrompant la prestation.

"Vous osez me faire ça à moi", s'est notamment vexé le DJ français au micro. Avant de préférer quitter les lieux. "On vous a entendus les Marseillais, bonne soirée, tchao !" A plus de 200 kilomètres du Vélodrome, les supporters phocéens se réjouissaient de cette interruption ce mardi sur les réseaux sociaux, rappelant que l'artiste avait ouvert les hostilités en insultant Marseille au cours d'un concert au Zénith de Paris. DJ Snake, lui, reste fidèle à ses couleurs en revêtant ce mardi le nouveau maillot extérieur du PSG pour quitter l'Hérault dans son jet privé, direction Mykonos.

Les Ingebrigtsen, « lièvres » de luxe de Kipchoge à Vienne

Rien de mieux qu’une fratrie d’excellents coureurs de demi-fond pour vous aider à courir 42,195 km en moins de 2h. Eliud Kipchoge, qui va retenter le 12 octobre prochain à Vienne de casser cette barrière mythique des 2h sur le marathon, bénéficiera dans la capitale autrichienne de l’aide des frères Ingebrigtsen.

Henrik (28 ans), champion d’Europe du 1500m en 2012, Filip (26 ans), bronzé aux Mondiaux 2017 à Londres sur la même distance et le prodige Jacob (18 ans), double médaillé d’or aux championnats d’Europe en 2018 sur 1500 et 5000m, joueront les "lièvres" de luxe pour le Kenyan. Les Norvégiens ont le même équipementier que le champion olympique en titre.

Déjà, en mai 2017, Kipchoge avait tenté cet exploit sur le circuit de Monza, bien protégé par une voiture, d’autres coureurs et un ravitaillement personnalisé. Mais il avait échoué pour 25 petites secondes. En raison de ces conditions, qui devraient être les mêmes à Vienne, son potentiel record ne sera pas homologué.

Red Bull-Albon: « Un grand saut dans le grand bain »

Promu hier dans le second baquet de Red Bull à la place de Pierre Gasly - rétrogradé quant à lui dans son écurie de la saison dernière, Toro Rosso - Alexander Albon a partagé lundi soir sur son compte Twitter à la fois sa surprise et sa motivation suite à cette annonce.

"Surréaliste de m’avoir donné cette énorme opportunité de piloter pour Red Bull. Je ne peux pas assez vous remercier de croire en moi et d’avoir rendu cela possible. C’est un grand saut, dans le grand bain, mais j’ai mon maillot", plaisante-t-il.

Le pilote thaïlandais pense ensuite à son ex-équipe et à sa rentrée pleine de promesses: "Merci à tout le monde chez Toro Rosso, particulièrement à Franz Tost (directeur de l'écurie, ndlr), pour leur soutien permanent durant ma première année en F1. Maintenant, je suis concentré sur ma course avec l’équipe à Spa." Reste pour lui à prouver que les dirigeants de Red Bull ont bien fait de lui faire confiance.