Coronavirus: Le (gros) don de McGregor

A l’image de très nombreux sportifs, Conor McGregor a procédé à un don important afin de participer à la lutte contre le coronavirus.

A l’image des voisins britanniques, l’Irlande n’est pas épargnée par le coronavirus. De quoi inciter le sportif irlandais le plus célèbre à participer à la lutte contre le covid-19. Conor McGregor a en effet annoncé faire un don d’un million de dollars pour aider les hôpitaux les plus concernés.

« Aujourd’hui j’achète, pour un montant d’un million d’euros, des équipements de protection personnelle qui seront distribués dans tous les hôpitaux de la région de Leinster engagés dans le combat », a indiqué l’Irlandais sur le réseau social. Le Leinster est en effet « la région la plus affectée » par la maladie, a ajouté le combattant.

Un peu plus tôt, Paschal Donohoe, le ministre des Finances lui avait demandé de convaincre ses 7,9 millions de followers de pratiquer la distanciation sociale afin de  ralentir la propagation du coronavirus. « J’ai l’impression que nous prenons le bon chemin, mais je sens juste qu’on ne le parcourt pas intégralement », a répondu McGregor.

Lire aussi:
Le (très) beau geste de Federer
Les très beaux gestes de Ronaldo et Messi contre le coronavirus !
Les dons des sportifs contre le Coronavirus

Reste chez Toi, le nouveau site spécial confinement

Le vendredi zappé et une fin de saison en janvier 2021 ?

Alors que les annulations et reports s’accumulent au calendrier du championnat du monde, la F1 n’a pas renoncé à une saison 2020 avec un mininum de consistance. Le patron de la Scuderia Ferrari a quelques pistes en tête.

La saison 2020 de F1 va-t-elle s’ouvrir le 14 juin prochain à Montréal ? Rien n’est moins sûr hélas… Prochaine manche au calendrier après les annulations des courses en Australie et à Monaco, mais aussi les reports des GP de Chine, de Bahreïn, du Vietnam, des Pays-Bas, d’Espagne et d’Azerbaïdjan, le Grand Prix du Canada est on ne peut plus menacé alors que le coronavirus sévit massivement en Amérique du Nord. Aussi le flambeau pourrait-il revenir au GP de France, programmé quinze jours plus tard au Castellet, sur le circuit Paul Ricard.

« Aujourd’hui, personne ne peut dire si le week-end de course aura lieu aux dates indiquées, admet Eric Boullier, le patron du Grand Prix de France, ainsi relayé par RMC. Nous discutons entre nous et avec la FOM qui gère les intérêts commerciaux de la Formule 1. Nous scrutons l’évolution de l’épidémie en Angleterre, en Italie, en Suisse (les trois pays où ont élu domicile les différentes écuries, ndlr) et bien sûr en France… » L’intéressé souhaitant ardemment toutefois que la saison soit bel et bien lancée sous sa férule, « parce que cela voudra aussi dire que la situation sanitaire en Europe se sera considérablement améliorée ».

Des courses en août aussi

Dans le meilleur des cas, le championnat débuterait dès lors avec trois mois et demi de retard. Un laps de temps que Mattia Binotto veut croire possible de rattraper. « Nous pourrions avoir des week-ends de deux jours, avec des essais libres déplacés au samedi matin, afin de pouvoir répondre aux besoins logistiques en cas de proximité des Grands Prix, dixit le directeur de la Scuderia Ferrari, sollicité par Sky Sport Italia. En outre, la fermeture actuelle des usines laisse la possibilité de pouvoir rouler en août si les conditions le permettent. » Et d’émettre l’hypothèse de courir jusqu’en janvier 2021, « ce qui permettrait d’avoir un championnat plus complet, la saison suivante ne démarrant qu’en mars. »

Lire aussi:
Une saison 2020 limitée à 15 courses ?
Coronavirus: Hamilton s’en prend aux « irresponsables et égoïstes »

Quand JR Smith insulte Trump

Face à l’inertie de Donald Trump dans la gestion de la crise du covid-19, l’ancien joueur NBA JR Smith s’est emporté ce samedi sur les réseaux sociaux.

La crise du coronavirus n’épargne évidemment pas les Etats-Unis, sévèrement touchés si l’on en croit un dernier bilan officiel faisant état de 100 000 personnes diagnostiquées positives et 1500 morts. Pour autant, aucune mesure de confinement général n’a été dictée par l’administration du président Trump. Une négligence insupportable pour nombre d’Américains.

L’ancien arrière des Cavs et champion NBA 2016, JR Smith, est de ceux-là, lui qui s’est fendu d’une réponse salée sur Twitter à un Donald Trump criant comme à son habitude aux fake news et à la manipulation médiatique. « Boucle-la, mec ! Et fais quelque chose ! Putain de clown », écrit-il sur le réseau social. Un message sans équivoque qui a trouvé un certain écho sur la Toile.

Rappelons que la NBA est à l’arrêt depuis le 11 mars et les cas positifs de Rudy Gobert et son coéquipier Donovan Mitchell au sein du Jazz. Deux joueurs qui aujourd’hui sont guéris.

 


?ref_src=twsrc%5Etfw »>March 28, 2020

Toute l’actu NBA

La fin de saison à huis clos… et aux Bahamas ?

Selon ESPN, la NBA étudie actuellement plusieurs scénarios pour permettre la reprise de la saison régulière. Sans doute à huis clos.

Officiellement suspendue jusqu’au 12 avril prochain, la NBA sera-t-elle la première ligue majeure à reprendre ? Alors que les Etats-Unis sont désormais le pays le plus touché au monde par le coronavirus, avec plus de 100.000 cas et 1700 morts, les dirigeants de l’Association envisageraient plusieurs options pour relancer la saison régulière. La plus sérieuse d’entre elles étant de jouer les matches à huis clos, selon ESPN.

Lire aussi: Vers une reprise de la NBA en mai ?

Si LeBron James, qui vit mal le confinement, ne voulait à l’origine pas entendre parler de rencontres disputées dans des salles vides, ce scénario paraît aujourd’hui inévitable tant le Covid-19 gagne du terrain outre-Atlantique. « En tout cas à court terme », indique le média américain, qui ajoute que « les joueurs doivent s’y préparer ». Mais encore faut-il que les basketteurs et les staffs des équipes soient à l’abri du danger.

Pour assurer la sécurité de tous ses acteurs, la ligue pourrait décider de réunir les trente franchises dans un même lieu, isolé. Las Vegas, un complexe universitaire du Midwest, un état pour l’instant relativement épargné par l’épidémie, ou même… les Bahamas: plusieurs pistes sont actuellement explorées pour permettre à la saison régulière d’aller à son terme, alors qu’il reste moins d’une vingtaine de matches à jouer par équipe.

Lire aussi:
Bientôt un Français de plus en NBA ?
Toute l’actu NBA

Deux champions olympiques russes accusés de dopage

Le sport russe, plongé dans un vaste scandale de dopage depuis 2016, continue d’être dans le collimateur des autorités luttant contre ce fléau. Quatre athlètes supplémentaires sont poursuivis, dont deux champions olympiques.

Ils ont tous déjà rangé leur tenue de sportif de haut niveau au vestiaire, mais il n’empêche qu’ils devront rendre des comptes, et peut-être même certaines médailles trustées deci-delà. Quatre athlètes russes se retrouvent en effet accusés de dopage, rapporte 20Minutes, dont deux champions olympiques, excusez du peu.

Andrey Silnov, champion olympique du saut en hauteur en 2008, est dans la tourmente, car l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (IAU) disposerait en sa possession de preuves de sa tricherie. Son nom n’était jusqu’alors pas encore sorti dans le vaste scandale touchant le sport russe, et notamment l’athlétisme, qui a éclaté en 2016 et continue d’avoir des retombées.

Antyukh, une cinquième médaille perdue ?

Avec lui, Natalia Antyukh, championne olympique du 400 m haies en 2012, est également inquiétée, elle qui a déjà été délestée de quatre médailles (une olympique et trois mondiales) dans les relais, après le dopage avéré de certaines de ses partenaires.  La spécialiste du 1.500 mètres, Yelena Soboleva, et la lanceuse de marteau Oksana Kondratyeva, complètent cette liste d’athlètes dont la culpabilité ne semble plus faire trop de doutes d’après l’IAU.

Pour rappel, en décembre dernier, l’Agence mondiale antidopage avait sanctionné la Russie d’une interdiction de participer aux Jeux olympiques 2020 et 2022, ainsi qu’à la Coupe du monde de football programmée au Qatar, en 2022 également.

Lire aussi:

Paris 2024, le nouvel objectif de Fourcade
Les Français les plus titrés aux JO d’été
Découvrez Reste chez Toi, le nouveau site spécial confinement