Angers nouveau dauphin, Nice encore battu

Angers, nouveau dauphin de Rouen. Vainqueurs 2-0 sur la glace d’Amiens, dans l’un des cinq matchs en retard de Ligue Magnus reprogrammés ce vendredi soir, les Ducs ont profité de leur quatrième victoire de suite pour prendre la deuxième place du classement avec 29 points devant Nice, 26. Tandis que les Angevins, grâce à des buts de Kévin Dusseau et Tommy Giroux, ont poursuivi leur superbe série, les Aigles, eux, ont touché le fond en enregistrant vendredi chez eux contre Besançon (3-1) leur quatrième revers de rang. Nice avait pourtant ouvert le score, par Knotek, face au dernier du championnat, mais cela n’a pas refroidi les Diables Rouges, qui ont inversé la tendance sur des buts de Sodja, Berthon et Nattinen tandis que le gardien briançonnais Patrick Munson, auteur de 36 arrêts dans cette partie, sortait le grand jeu sur les tentatives niçoises. A Grenoble, lors du derby des Alpes entre les Brûleurs-de-Loups et Gap (4-1), il a fallu attendre la toute dernière minute (buts de Champagne et Kearney) pour voir les Isérois s’envoler au score. Les quatrièmes du classement menaient alors 2-1 seulement.

Match de dingue à Mulhouse !

Entre Mulhouse et Cergy-Pontoise, en revanche, les buts ne se sont pas fait désirer. La rencontre entre le 5eme et le 9eme a donné lieu à un festival et à un match très prolifique (10 buts au total) mais aussi complètement dingue qui a vu les deux équipes se rendre coup pour coup avant que le dernier mot ne revienne aux visiteurs. Grâce à des buts d’entrée de Loizeau et Campbell, les Scorpions ont tout d’abord mené 2-0, avant de se faire renverser après des réalisations de Kestila, Lorcher et Kalter, puis de recoller eux mêmes à leur tour, grâce à Lessard. Lors d’une deuxième période tout aussi folle (aucun but n’a été marqué dans la dernière), les visiteurs ont alors repris les devants, par Schmitt, mais pas pour longtemps, Robichaud répondant trois minutes plus tard. Le score était alors de 4-4, et pas du goût de Dorey et Kestila, encore lui, venus offrir à Cergy sa deuxième victoire d’affilée aux dépens de Mulhouse, qui restait sur trois victoires. Quel match !

Ligue MagnusHOCKEY SUR GLACE – LIGUE MAGNUS / MATCHS EN RETARD
Vendredi 12 février 2021

6eme journée
Grenoble – Gap : 4-1

13eme journée
Nice – Briançon : 1-3

19eme journée
Chamonix – Anglet : 5-2

22eme journée
Mulhouse – Cergy-Pontoise : 4-6
Amiens – Angers : 0-2

City-United en direct

Poursuite de Nove Mesto (M): Encore un podium pour Desthieux

Plus d’informations à suivre…

Atlético-Real Madrid en direct

Poursuite de Nove Mesto (D) : Eckhoff intouchable

Après le sprint, la poursuite pour Tiril Eckhoff. A Nove Mesto en République tchèque, la Norvégienne n’aura donc laissé que des miettes ce week-end avec ce 2eme succès, le 23eme de sa carrière. Ce dimanche, la biathlète de 30 ans a devancé l’Allemande Denise Herrmann et sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland à l’arrivée. Malgré trois fautes aux tirs, Eckhoff n’a encore une fois laissé aucune chance à la concurrence, s’offre un 6eme doublé d’affilée et augmente du même coup son avance au classement général de la Coupe du monde.

« C’est vraiment énorme pour moi d’avoir réussi à faire six doublés. Mon premier tir debout est vraiment bon, comparé à celui d’hier. Je pense avoir fait un bon début de course, mais la fin n’est pas si bonne avec ces tours de pénalités. Je me sens vraiment très en forme. Je me suis beaucoup entraînée et c’est très satisfaisant de voir que ça paye », a expliqué la Norvégienne, à l’issue de sa victoire, sur la chaîne L’Equipe. « Tiril Eckhoff est sur une belle vague, elle est inarrêtable. Il reste quelques courses, j’espère que je vais gagner et faire de belles courses. Mais aller chercher Tiril Eckhoff pour le dossard jaune, ça me semble très compliqué », a pour sa part déclaré Roeiseland, un brin fataliste.

Derrière des Norvégiennes encore une fois en grande forme, on retrouve tout de même deux Françaises dans le top 10 de la poursuite à Nove Mesto. Parties respectivement 26eme et 15eme, Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet ont réalisé une très belle course pour terminer 8eme et 10eme ce dimanche. « Je suis partie à bloc et je suis arrivée un peu entamée sur les debouts. Je suis très frustrée. Je ne suis vraiment pas contente de moi », a tout de même confié cette dernière. Pour le reste, 9eme au départ, Justine Braisaz-Bouchet a craqué aux tirs (7 erreurs) et a dû se contenter de la 20eme, juste derrière Julia Simon (19eme), alors que Lou Jeanmonnot a terminé 35eme.

COUPE DU MONDE (D) / POURSUITE DE NOVE MESTO (REPUBLIQUE TCHEQUE)
Classement final (10km) – Dimanche 7 mars 2021
1- Tiril Eckhoff (NOR) en 27’28 (3 fautes)
2- Denise Herrmann (ALL) à 24″ (1)
3- Marte Olsbu Roeiseland (NOR) à 29″9 (3)
4- Linn Perssonn (SUE) à 30″9 (1)
5- Franziska Preuss (ALL) à 35″8 (2)
6- Yullia Dzhima (UKR) à 39″8 (2)
7- Hanna Sola (BIE) à 1’05″8 (4)
8- Anaïs Bescond (FRA) à 1’21″7 (1)
9- Paulina Fialkova (SLQ) à 1’26″9 (2)
10- Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) à 1’30″8 (4)

19- Julia Simon (FRA) à 2’20 » (4)
20- Justine Braisaz-Bouchet (FRA) à 2’20″7 (7)
35- Lou Jeanmonnot (FRA) à 2’55″8 (2)