Quartararo chute et perd la tête du championnat

L’Italien Franco Morbidelli a remporté le Premier Grand Prix de sa carrière en MotoGP ce dimanche à Saint-Marin, devant ses compatriote Francesco Bagnaia et Valentino Rossi. Fabio Quartararo a chuté deux fois et perd la tête du championnat.

Franco Morbidelli la tient enfin ! Pour sa troisième saison en MotoGP, l’Italien de 25 ans a décroché sa première victoire, ce dimanche sur le circuit de Misano, à Saint-Marin. Le pilote Petronas offre un nouveau succès à l’écurie Yamaha, qui partait favorite après avoir placé quatre pilotes aux quatre premières places sur la grille. Parti en pole, Maverick Vinales (Monster Energy) a vu Franco Morbidelli signer un bien meilleur départ que lui, et prendre la tête de la course au premier virage, suivi par Valentino Rossi (Monster Energy), auteur d’un excellent envol également. Jack Miller (Pramac) s’est glissé derrière le duo, devant Maverick Vinales et Fabio Quartararo (Petronas), parti troisième, et le Top 5 est resté le même pendant six tours.

Mais la course a pris un mauvais tournant pour le pilote français, quand au virage n°4 du septième tour, alors qu’il venait de doubler Vinales, il a été victime d’une chute ! Reparti 20eme, Fabio Quartararo n’a pas réussi à dépasser le moindre pilote et est rentré aux stands à neufs tours de la fin, avant de tomber dans le tour suivant, au virage n°6 ! Quel terrible Grand Prix pour celui qui était leader du championnat ! Pendant ce temps, Francesco Bagnaia, de retour après sa fracture du tibia, et qui était parti sixième, a poursuivi sa remontée pour remonter à la deuxième place à sept tours de la fin, se retrouvant entre Morbidelli et Rossi. Mais « Le Docteur » a perdu sa place sur le podium dans le dernier tour, au profit de Joan Mir (Suzuki), auteur d’une excellente deuxième partie de course, et qui finit devant son coéquipier Alex Rins et Maverick Vinales, décidément pas dans le coup ce dimanche. Loin derrière, Johann Zarco (Ducati) prend la 14eme place.

En Moto2, le podium est 100% italien, puisque Luca Marini a dominé son coéquipier de chez Sky Marco Bezzecchi, et Enea Bastianini (Italtrans), qui ont terminé dans la même seconde. Il conforte donc son avance au classement général, avec 17 points d’avance sur Bezzecchi à huit Grands Prix de la fin. En Moto3, le Britannique John McPhee (Petronas) a remporté le troisième Grand Prix de sa carrière, en faisant la différence dans le dernier tour. Le leader du championnat, Albert Arenas (Aspar), reste en tête du classement général, même s’il a été victime d’une chute à deux tours de l’arrivée. Il ne compte plus que cinq points d’avance sur Ai Ogura (Honda), deuxième ce dimanche.

Toute l’actu MotoGP

Bonus écologique : les primes pour l’achat de voitures propres revues à la baisse

Si vous envisagez d’acheter une voiture électrique ou hybride, il ne faut pas perdre de temps. Le bonus écologique va être maintenu l’année prochaine, mais son montant sera réduit. 

Un couple interrogé par France 3 a pour habitude de changer de voiture tous les trois ans. Il a cette fois décidé d’acheter un véhicule plus vert mais vient d’apprendre que la prime pour l’achat d’un véhicule électrique devrait baisser. Le couple va donc précipiter son acquisition. « Pour gagner 1 000 euros, je vais m’empresser de signer mon contrat avant la fin de l’année« , assure l’acheteur.

Le bonus pour une voiture électrique passera de 7 000 à 6 000 euros

Pour un véhicule électrique vendu jusqu’à 45 000 euros, le bonus de 7 000 euros aujourd’hui, passera à 6 000 en 2021, puis à 5 000 en 2022. S’il s’agit d’une voiture hybride rechargeable, la prime sera divisée par deux. Elle passera de 2 000 euros à 1 000 euros en 2021. Dans une concession de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), les ventes de véhicules électriques et hybrides représentent un achat sur dix. Une demande qui ne cesse de croître. Reste à voir si le coup de rabot de l’État dans le bonus écologique viendra freiner les ventes.

Lire la suite

Loeb repart pour un Dakar

Sébastien Loeb devrait être au départ du Dakar 2021 en Arabie Saoudite, au volant d’une Prodrive.

A 46 ans, Sébastien Loeb est toujours en forme, comme l’a prouvé sa troisième place sur le rallye de Turquie il a y dix jours. Et si le pilote alsacien dispute probablement sa dernière saison en WRC (son contrat partiel avec Hyundai arrive à échéance fin 2020), il ne compte pas laisser tomber le rallye-raid, au contraire. Selon les informations de L’Equipe, Sébastien Loeb va en effet participer à son cinquième Dakar consécutif, du 3 au 15 janvier prochain en Arabie Saoudite.

Et après avoir pris part aux quatre dernières éditions au volant d’une Peugeot (9eme en 2016, 2eme en 2017 et abandon en 2018 en Amérique du Sud, 3eme en 2019 en Arabie Saoudite) avec son copilote de toujours Daniel Elena, il devrait cette fois être au départ au volant d’une Prodrive. Cette écurie britannique, soutenue par le Royaume de Bahreïn, doit engager deux voitures en 2021, et a déjà annoncé la signature de Nani Roma, l’Espagnol vainqueur du Dakar en moto en 2004 avec KTM et en voiture en 2014 avec Mini.

Le quotidien sportif rappelle qu’en roulant pour l’écurie Prodrive, qui n’est pas affilée à une marque, Loeb pourra concourir dans d’autres disciplines en 2021, ce qui ne serait pas le cas s’il signait avec une marque automobile, comme Toyota avec qui il était en contact. « L’objectif est d’être au départ du prochain Dakar avec une auto compétitive. Gagner un jour ce rallye-raid est un défi qui me motive. C’est de mon âge ! Les discussions sont bien avancées », avait déclaré Loeb aux Dernières Nouvelles d’Alsace mi-septembre. L’officialisation de son arrivée chez Prodrive est prévue pour octobre.

Toute l’actu rallye

Karting. Une piste modifiée et toute neuve pour 2021 à Lohéac

Le revêtement de la piste de kart de Lohéac est trentenaire. Il fallait donc la changer, cela permet d’envisager un événement national en 2021, pour fêter ce renouveau !

À l’issue de cette finale du championnat Grand-Ouest Bretagne-Pays-de-la-Loire remarquablement organisée sur sa piste du Clos d’Ahault par l’ASK Lohéac, toute l’équipe de Gérard Roblot ne pouvait être que satisfaite de cette réussite. « À la vérité, cela a été une superbe finale à tous les niveaux. Surtout que trois de nos pilotes (Olivier Georges), Romain Couëdic, Enzo Perrot-Thommerot) ont été titré sans trop de surprise. Car ils l’avaient déjà été l’an dernier dans leur catégorie respective » confiait radieux le président Lohéacien. Tout comme l’étaient ses trois protégés Olivier Georges (Rotax Master) « C’était mon objectif en début de saison. Je réalise ainsi la passe de deux », Romain Couëdic (KZ 2) « J’ai réussi mon pari du début de saison en parvenant à le conserver. Mais cela n’a pas été simple. D’ailleurs j’espère bien faire la passe de trois, l’an prochain. Ce sera l’objectif », Enzo Perrot-Thommerot (Minimes) « Cela s’est relativement bien passé pour moi. Puisque j’ai gagné les trois courses du champi…

Lire la suite

Michael Schumacher : son fils Mick fait une grande annonce qui va émouvoir les fans !

Le jeune pilote de 21 ans vient d’apprendre une super nouvelle, pour lui et l’aura de toute sa famille. C’est sûr, il s’inscrit dans les pas de la légende…

Tandis que les internautes notaient encore très récemment sa grande ressemblance physique avec son illustre père, Mick Schumacher va connaître une nouvelle expérience qui devrait une fois de plus le rapprocher de lui. Et rendre aussi curieux que nostalgiques les fans de la première heure du Baron Rouge. En effet, le fils aîné de l’ancien pilote septuple champion du monde de Formule 1 – gravement accidenté lors d’un séjour au ski en 2013 et dont l’état de santé inquiétant est savamment tenu secret par ses proches – vient d’annoncer une grande nouvelle sur Instagram. Le jeune homme de 21 ans, qui s’est déjà distingué en Formule 3 puis, plus récemment, en Formule 2, avec de beaux succès à la clé, va monter dans la catégorie reine. Le 9 octobre, il participera à la première séance d’essais libres du Grand Prix de l’Eifel, au Nürburgring. Un circuit chargé d’histoire et un sacré clin d’œil, puis que ce sera une expérience vécue directement chez lui, en Allemagne.

Une nouvelle chance avant de briller comme son père ?

Mick Schumacher sera (…)

Lire la suite