GP Autriche-Moto GP: Dovizioso arrache la victoire à Marquez, Quartararo 3e

Formidable dénouement ce dimanche lors du GP d’Autriche ! Après une sublime et intense bataille dans les derniers tours, Andrea Dovizioso (Ducati) a dépassé Marc Marquez (Honda) dans le dernier virage de la dernière boucle de la course à Spielberg pour s’offrir une deuxième victoire cette saison après son triomphe lors de la manche inaugurale au Qatar.

L’Italien a profité d’une meilleure vitesse de pointe pour coiffer au poteau l’Espagnol, provoquant la liesse de toute son équipe dans les stands. Le Français Fabio Quartararo (Yamaha), qui avait profité d’erreurs du Transalpin et de l’Ibère pour finir le premier tour en tête, termine finalement 3e, le troisième podium pour sa première année dans la catégorie reine. L'autre Tricolore, Jonathan Zarco (KTM), se classe douzième.

A noter aussi les chutes de Jack Miller, Pol Espargaro, Cal Cructhlow et Hafizh Syahrin. Au classement général du championnat du monde des pilotes après cette 11e manche, Dovizioso (172 points) garde un mince espoir de devancer Marquez. Ce dernier, quintuple champion du monde, conserve la tête avec 230 points. Quartararo, lui, est septième (92 pts).

Auto. Qui est Jamie Chadwick, la première championne de W Series ?

Lauréate du premier titre de W Series, le week-end dernier, la Britannique Jamie Chadwick rêve de piloter un jour en Formule 1. À 21 ans, elle a déjà couru en GT, en Formule 3 et même fait des essais en Formule E. Elle représente aujourd’hui l’avenir du sport automobile féminin.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais la britannique Jamie Chadwick a été sacrée le week-end dernier lors du championnat W Series. Cette jeune pilote de 21 ans représente l’avenir du sport automobile féminin, et même un espoir de voir figurer un jour une femme dans la catégorie reine : la Formule 1.

Williams driver Academy

En mai dernier, elle a intégré la Williams Driver Academy, le programme de jeunes pilotes de Williams F1 Team et peut donc espérer un jour réaliser son rêve de piloter au volant d’une F1. « Au début de cette année, je savais que je ferais la W Series, mais je ne savais pas que cela aurait un tel impact. Tout ce qui en est sorti, comme le rôle chez Williams F1 et le rôle chez Aston Martin, a été fantastique », expliquait-elle à City AM avant la finale de la série féminine à Brands Hatch. «L’objectif ultime est de courir en F1 », ajoute Jamie Chadwick. Dans une interview pour The Sun,...

Lire la suite

Moto2: A. Marquez repousse son arrivée en MotoGP

Alex Marquez ne concurrencera pas son frère Marc la saison prochaine dans la catégorie reine.

Sacré champion en Moto3 en 2014 et leader actuel du championnat Moto2, le frangin du quintuple champion du monde MotoGP a prolongé d’un an son bail au sein du team Marc VDS.

KTM: Pedrosa refuse la succession de Zarco

Après neuf Grands Prix seulement cette saison, Johann Zarco a pris la décision de mettre un terme à son contrat avec KTM en 2020, soit à l’issue du championnat en cours. Dès lors, l’écurie autrichienne s’active pour lui trouver un successeur.

Une chose est sûre: le champion du monde 125cc et 250cc et ancien pilote MotoGP, Dani Pedrosa ne prendra pas la succession du Français. "Maintenant, en tant que pilote d'essai, je suis beaucoup plus détendu qu'avant. Je n'ai pas la pression de la course et je peux me concentrer sur les tests. C'est pourquoi ce n'est pas dans mes plans de revenir en tant que pilote principal", a ainsi déclaré ce mardi l'Espagnol dans des propos relayés par Marca.

Zarco jette l’éponge avec KTM

Johann Zarco a pris la décision de ne pas aller au bout de son contrat avec KTM. En difficulté cette saison en MotoGP, le double champion du monde Moto2 ne pilotera plus pour le constructeur autrichien en 2020.

Ce devait être une étape majeure de sa carrière, un tremplin vers les sommets après deux premières années probantes dans la catégorie reine au guidon d’une Yamaha satellite préparée par le team Tech3: Johann Zarco aura rapidement déchanté avec sa moto d’usine KTM. Après neuf Grands Prix seulement cette saison, le pilote français et son écurie se sont rendus à l’évidence et ont choisi de mettre un terme à leur collaboration au terme du championnat en cours.

Alors qu’il s’était engagé pour deux ans avec le constructeur autrichien, le double champion du monde Moto2 (2015 et 2016) se retrouve ainsi libre pour l’exercice 2020. "Un soulagement", estime Stefan Pierer, le PDG de KTM, qui fait état d’un pilote au bord du burn-out, évoquant "des symptômes d’épuisement professionnel". "Il m’a demandé à Spielberg (en Autriche, ndlr) si nous pouvions rompre le contrat à l’amiable, affirme ce dernier dans un entretien accordé à Speedweek. Il peut décider lui-même quand il nous quittera. Il nous dira s’il veut piloter jusqu’à la fin de l’année. Il a soudain semblé complètement détendu quand il a obtenu mon consentement pour la résiliation du contrat. Je suis curieux de voir si ce soulagement aura une incidence en piste et quels résultats il obtiendra lors du prochain Grand Prix s’il décide de continuer jusqu’à la fin de la saison."

Actuellement 17e du classement général MotoGP avec 22 unités au compteur, l’Avignonnais de 29 ans souffre de la comparaison avec son coéquipier espagnol Pol Espargaro, 11e avec 61 points pour sa part. "Zarco a essayé d'adapter son style de pilotage à la KTM RC16 et l'équipe a essayé sans relâche de conformer la moto à ses souhaits et demandes alors que son équipier Pol Espargaro s'est qualifié régulièrement dans les douze premiers et s'est constamment battu pour les dix premières positions en course. En dernier ressort, Johann et l'équipe ont décidé de ne pas poursuivre leur projet commun en 2020 et se concentreront désormais sur les huit dernières courses de la saison MotoGP", annonce officiellement le team KTM dans un communiqué.