GP Autriche-Libres 2 MotoGP: Marquez le plus rapide, Quartararo 4e

Marc Marquez (Honda) remet les pendules à l’heure. Devancé ce vendredi matin lors de la première séance d’essais du Grand Prix d’Autriche, à Spielberg, par Andrea Dovizioso (Ducati), l’Espagnol s’est hissé en tête de la feuille des temps lors des Libres 2, avec un tour en 1'23"916. L’Italien n’a cette fois-ci pas pu faire mieux que 9e, tout en étant victime d’une chute.

Le quintuple champion du monde a devancé son compatriote Maverick Vinales (Yamaha) de 66 millièmes et le Japonais Takaaki Nakagami (Honda LCR) de 0"155.

Fabio Quartararo (Yamaha SRT) continue d’enchaîner les bonnes performances. Sixième lors des Libres 1, le Français passe 4e, avec un temps de 1'24"153. Johann Zarco (KTM) rétrograde lui au 17e rang, après sa 8e place matinale.

Auto. Qui est Jamie Chadwick, la première championne de W Series ?

Lauréate du premier titre de W Series, le week-end dernier, la Britannique Jamie Chadwick rêve de piloter un jour en Formule 1. À 21 ans, elle a déjà couru en GT, en Formule 3 et même fait des essais en Formule E. Elle représente aujourd’hui l’avenir du sport automobile féminin.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais la britannique Jamie Chadwick a été sacrée le week-end dernier lors du championnat W Series. Cette jeune pilote de 21 ans représente l’avenir du sport automobile féminin, et même un espoir de voir figurer un jour une femme dans la catégorie reine : la Formule 1.

Williams driver Academy

En mai dernier, elle a intégré la Williams Driver Academy, le programme de jeunes pilotes de Williams F1 Team et peut donc espérer un jour réaliser son rêve de piloter au volant d’une F1. « Au début de cette année, je savais que je ferais la W Series, mais je ne savais pas que cela aurait un tel impact. Tout ce qui en est sorti, comme le rôle chez Williams F1 et le rôle chez Aston Martin, a été fantastique », expliquait-elle à City AM avant la finale de la série féminine à Brands Hatch. «L’objectif ultime est de courir en F1 », ajoute Jamie Chadwick. Dans une interview pour The Sun,...

Lire la suite

Rallycross. Le plein d’engagés pour le World RX et l’Euro à Lohéac

Mondial RX et Euro à Lohéac (31 août-1er septembre). L’épreuve de Lohéac, 8e manche du championnat du monde de rallycross, va faire une nouvelle fois le plein d’engagés, avec 51 supercars répartis entre le World RX et la manche Euro. Parmi eux, de nombreux Français.

A une quinzaine de jours de l’épreuve, un point sur les principaux engagés. Le circuit de Lohéac (situé en Renens et Redon, Ille-et-Vilaine), va de nouveau faire le plein d’engagés.

World RX

Après le retrait cumulé des constructeurs Peugeot, Volkswagen et Audi, au début de l’hiver dernier, les passionnés du Rallycross craignaient pour l’intérêt du championnat du monde. Des craintes qui se sont dissipées après les premières manches. Certes, le plateau est moins prestigieux, mais les seize pilotes engagés en début de saison ont livré de belles batailles. Et dans cette lutte pour la couronne mondiale, le trio composé des frères Timmy et Kevin Hansen et Andreas Bakkerud se tient en 14 points. Le rendez-vous de Lohéac marque donc le départ du sprint final, avec deux courses à suivre en Lettonie et Afrique du Sud.

 

Pour cette étape française, des wildcard viennent grossir les rangs des inscrits à la saison, comme les Finlanda...

Lire la suite

Moto2: A. Marquez repousse son arrivée en MotoGP

Alex Marquez ne concurrencera pas son frère Marc la saison prochaine dans la catégorie reine.

Sacré champion en Moto3 en 2014 et leader actuel du championnat Moto2, le frangin du quintuple champion du monde MotoGP a prolongé d’un an son bail au sein du team Marc VDS.

KTM: Pedrosa refuse la succession de Zarco

Après neuf Grands Prix seulement cette saison, Johann Zarco a pris la décision de mettre un terme à son contrat avec KTM en 2020, soit à l’issue du championnat en cours. Dès lors, l’écurie autrichienne s’active pour lui trouver un successeur.

Une chose est sûre: le champion du monde 125cc et 250cc et ancien pilote MotoGP, Dani Pedrosa ne prendra pas la succession du Français. "Maintenant, en tant que pilote d'essai, je suis beaucoup plus détendu qu'avant. Je n'ai pas la pression de la course et je peux me concentrer sur les tests. C'est pourquoi ce n'est pas dans mes plans de revenir en tant que pilote principal", a ainsi déclaré ce mardi l'Espagnol dans des propos relayés par Marca.