Auto. L’ancien pilote DAMS Dan Ticktum signe en Formule E chez NIO333

L’Anglais Dan Ticktum, qui a évolué sur une Formule 2 de l’écurie sarthoise DAMS en 2020, rejoint le championnat du monde de Formule E. Il pilotera pour le compte de NIO333.

À 22 ans, Dan Ticktum change d’orientation. Il quittera la Formule 2 à l’issue de la présente saison, le 5 décembre aux Émirats arabes unis. Avec l’écurie Carlin, il a signé sept podiums dont deux victoires en 18 courses. Il pointe à la 4e place provisoire du championnat 2021.

En 2020, il a effectué sa première saison complète dans la discipline au sein de l’équipe DAMS, basée à Ruaudin, près du Mans. Il avait remporté une victoire et fini à la 11e place du classement.

Ticktum rejoint le team anglo-chinois NIO333 en Formule E. Il retrouvera face à lui les Nissan de l’écurie DAMS. Il fera équipe avec son compatriote Oliver Turvey, 34 ans, qui pilote pour l’écurie depuis sept ans.

En 2021, NIO333 a été à la peine avec comme meilleur résultat une 6e place obtenue en début d’année à Diriyha.

Les tests de pré-saison de la Formule E auro…

Lire la suite

ENTRETIEN. Antonello Coletta : « Des premiers essais d’ici la fin juin » pour l’Hypercar Ferrari

Le Romain de 54 ans, Antonello Coletta, est revenu sur la réussite de Ferrari en Endurance, en 2021, et l’état d’avancement du projet Hypercar qui sera au Mans, en 2023. Sur ce dossier qui attire les regards, il espère des premiers tours de roues d’ici juin prochain.

En costume trois-pièces, dans un bureau où l’écusson Ferrari trône derrière lui, Antonelle Coletta, 54 ans, patron des programmes Endurance de Ferrari, sait recevoir, même en visio-conférence. Dans un français impeccable, avec de légères sonorités transalpines, le patron de Ferrari a fait le point avec Ouest-France sur l’avancement du projet Hypercar de Ferrari. Qui devrait, cette saison, entrer dans sa phase de développement.

Un titre mondial, une victoire aux 24 Heures du Mans, Ferrari a fait le carton plein en WEC cette saison, quel bilan tirez-vous de cette saison 2021 ?

2021 a probablement été la meilleure saison de Ferrari, avec son programme GT. Nous remportons les 24 Heures du Mans, le championnat du monde d’Endurance, mais aussi les 24 Heures de Spa-Francorchamps. Seules les 24 Heures de Daytona nous ont échappé, dans les dernières minutes. C’est donc un bilan évidemment satisfaisant.

Le fait de n’avoir que quat…

Lire la suite

ENTRETIEN. Hugues de Chaunac (Oreca) : « Un partenariat sur 5 ans avec Ferrari sur le GT3 »

Le patron d’Oreca, Hugues de Chaunac, a annoncé hier le retour d’Oreca en GT, en signant un partenariat avec Ferrari. Le préparateur français part sur un projet de cinq avec le constructeur italien.

Dès le premier semestre 2022, la future Ferrari GT3 va prendre la piste. Avec un partenariat français. Oreca, qui avait mené les Viper GTS-R à la victoire, entre 1998 et 2000, va faire son retour en GT. Le préparateur de Signes (Var) aura en charge la construction et le support client de la future GT italienne. Un marché qui s’annonce incontournable, puisque, pour participer au Mans, Spa ou au Nurburgring, il faudra une GT3. Hugues de Chaunac, patron d’Oreca, revient sur cette annonce.

Vous avez annoncé le partenariat entre Ferrari et Oreca, ce lundi. Quel sentiment prédomine, aujourd’hui ?

C’est une grande émotion et un grand honneur pour Oreca de devenir le partenaire d’un mythe du sport automobile comme Ferrari. Je remercie chaleureusement Antonello Coletta, patron de l’Endurance, chez Ferrari, et son équipe pour la confiance qu’ils nous témoignent. Pour la première fois de son histoire, Oreca s’associe à Ferrari au cœur d’un tel programme et c’est une immense source de fierté.

C’est é…

Lire la suite

Formule E. Les futures monoplaces commencent à se dévoiler

Plus rapides, plus légères, plus efficaces, les nouvelles Formule E, celles de la Gen3, marqueront un pas dans l’évolution de la Formule E. Et elles commencent à se dévoiler…

Alors que la saison 8 de Formule E se profile, avec quatre jours de tests jusqu’à jeudi, les futures monoplaces commencent à se dévoiler. En saison 9, ces nouvelles machines, les Gen3, se voudront plus efficaces, plus légères, et plus rapides. À un an du lancement de ces nouvelles voitures, les premières lignes ont été dévoilées, ce lundi, à Valence.

Ces nouvelles Formule E se présenteront comme les voitures de course les plus efficaces au monde, avec au moins 40 % de l’énergie utilisée au cours d’une course sera produite par le freinage par récupération pendant la course.

Une performance permise par l’évolution de l’architecture de l’auto. Avec des groupes motopropulseurs à l’avant et à l’arrière : la Gen3 ne sera pas une quatre roues motrices, mais une quatre roues régénératrices. Ainsi, 250 kW s’ajoutent aux 350 kW à l’arrière, doublant ainsi la capacité de régénération de la Gen2 actuelle pour un total de 600 kW.

Sous le capot arrière, on retrouvera un moteur électrique délivrant jusqu’à 350 kW de puissance …

Lire la suite

Sir Frank Williams, un homme qui aura marqué l’histoire de la Formule 1

C’est assurément l’un des grands hommes de la Formule 1 moderne qui a disparu, dimanche. Frank Williams, fondateur de l’écurie Williams et multiple champion du monde avec Alan Jones, Nelson Piquet ou Alain Prost, est décédé, laissant derrière lui un héritage qui aura marqué son sport.

Sir Frank Williams, était un personnage unique. Sympathique, abordable, celui qui s’est éteint dimanche à l’âge de 79 ans, était éminemment respecté dans le paddock. Il faut dire que la Formule 1 moderne doit beaucoup à Frank Williams.

Le Britannique, né en 1942, est arrivé dans le milieu du sport mécanique par la petite porte, en tant qu’amateur. Proche de Piers Courage et comprenant vite qu’il n’était pas un Fangio, Williams le seconde au sein de son écurie. En 1966, il fonde Williams Racing, et fait courir en F3 et F2 des pilotes de la trempe de Rindt ou Reutemann.

D’une écurie fiasco à incontournable en F1

En 1969, il passe en Formule 1 où il engage des châssis Brabbham. L’année suivante, il s’associe à De Tomaso, et l’association vire au fiasco, quand Courage se tue au volant de la monoplace. Il poursuit néanmoins l’aventure, notamment en 1971-1972 avec Henri Pescarolo et Carlos Pace. En 1973, il f…

Lire la suite