Face au COVID-19, des collaborateurs mobilisés : découvrez leurs profils en vidéo

Ils s’appellent Franklin, Marine, Ning ou Julien. Ils sont Technicien itinérant, Conducteur Travaux Fibre, Responsable Logistique ou Manager d’un Free Center.

Leur point commun : ils ont fait preuve, aux côtés de tous les autres collaborateurs du Groupe, d’une mobilisation sans faille pour assurer la continuité de service et continuer de répondre aux besoins de nos abonné.e.s.

Découvrez leurs profils sur le compte Viméo du Groupe iliad avec la campagne « Ils travaillent pour Free. On leur dit merci » !

 

#reconfinement : retrouvez ici toutes les informations sur les mesures prises par Free et ses équipes

Suite à l’annonce du Président, le Groupe Iliad – Free est prêt à affronter ce nouveau confinement avec une organisation solide et solidaire. Free vous informe ici des mesures prises par l’ensemble de ses équipes et vous assure de son plein engagement à vos côtés. Cet article sera mis à jour régulièrement. Vous pourrez y retrouver toutes les informations nécessaires à l’ensemble des services.

Free s’engage ainsi à maintenir son déploiement de la fibre et le raccordement au domicile des abonné.e.s : nos équipes techniques poursuivent sur le terrain leur activité d’assistance, de maintenance et de déploiement des réseaux. Toutes les équipes sont ainsi mobilisées pour vous permettre de rester en contact avec vos proches, votre environnement professionnel et de profiter de vos services Téléphonie, Internet et TV.

  • Nos équipes techniques continuent d’assurer sur le terrain le bon fonctionnement et de maintenir la qualité de nos réseaux fixes et mobiles, pour vous assurer une continuité de service.
  • Si l’intervention d’un.e technicien.ne à votre domicile est programmée, toutes les mesures de protection sanitaires sont assurées.

Pour en savoir plus : intervention d’un.e technicien.ne à votre domicile, comment ça se passe ?

  • Nos boutiques Free restent ouvertes pour vous accompagner durant cette période. Évitez l’attente et gagnez du temps en prenant rendez-vous dans la boutique de votre choix.

Pour prendre rendez-vous : https://www.free.fr/boutiques/nous-trouver/

  • Nos bornes Free restent à votre disposition dans les boutiques Free, les enseignes Maison de la Presse et Mag Presse pour vous permettre notamment d’obtenir ou de changer de carte SIM.

Pour en savoir plus : plus de 1000 bornes Free disponibles en France en cas de nécessité 

  • Nos conseillères et conseillers restent joignables par téléphone au 3244 si vous êtes déjà abonné.e, et au 1044 si vous souhaitez souscrire un abonnement chez Free. Pour optimiser ou dépanner votre matériel, retrouvez toutes les informations et nos tutoriels vidéo sur notre site d’assistance.

Pour accéder au site de l’assistance : https://assistance.free.fr/

Prenez soin de vous et de ceux qui vous entourent.

Free toujours à vos côtés. #reconfinement

Ne jetez plus votre smartphone ! Des boîtes de collecte sont mises à disposition dans les boutiques Free

La Fondation Free, Free et les Ateliers du Bocage s’associent pour mettre en place des boîtes de collecte de mobiles dans les boutiques Free.

Placées dans 32 boutiques Free partout en France (liste ci-dessous), ces boîtes de collecte vous permettront de donner une seconde vie à votre téléphone, de faire un geste pour la planète et de créer de l’emploi.

Pourquoi donner son mobile ?

Parce que c’est bon pour la planète : 75 kg de matières premières sont nécessaires à la fabrication et l’utilisation d’un téléphone portable. Réemployé, tout cela est économisé !

Parce que ça crée de l’emploi : 8 emplois ont été générés grâce à la collecte des mobiles, dont 3 au profit de salariés en situation de handicap ou en insertion.

Parce que c’est solidaire : 13 200 téléphones ont été redistribués en 2019, permettant ainsi une réduction de la fracture numérique.

Que deviendra votre mobile ?

Si votre mobile est obsolète, hors service ou bloqué ne pouvant être réemployé ou e­ffacé : il part au recyclage ! Cela permettra de valoriser sa matière et de recycler ses matériaux.

Si votre mobile est en état de marche, il sera réemployé. Vos données personnelles seront totalement effacées, votre mobile réparé, testé et réutilisé.

Comment donner votre mobile ?

Rien de plus simple : rassemblez vos mobiles en état de fonctionnement ou hors d’usage, avec ou sans accessoires (batterie, chargeur, écouteurs…) et déposez-les dans la borne de collecte.

Dans quelle boutique déposer son mobile ?

  • Aéroville
  • Bordeaux Lac
  • Boulogne
  • Bourg en Bresse
  • Carré Sénart
  • Cergy
  • Créteil
  • Evry 2
  • Les Halles
  • La Défense
  • Les ULIS
  • Lyon Bellecour
  • Lyon St Genis
  • Lyon Part Dieu
  • Montesson
  • Montpellier Odysseum
  • Niort
  • Paris Bastille
  • Paris Montparnasse
  • Paris Ternes
  • Parly 2
  • Plaisir
  • Puget
  • Rosny
  • SoOuest / Levallois
  • Thiais
  • Toulouse Blagnac
  • Toulon Mayol
  • Val D’Europe
  • Vélizy
  • Ville L’Evêque – Madeleine
  • Villeneuve

Un enjeu environnemental soutenu par la Fondation Free, Free et les Ateliers du Bocage

Aujourd’hui, en France, entre 53 et 113 millions de téléphones mobiles « dorment » dans nos tiroirs. Ce n’est pas tout : 88% des Français changent leur téléphone alors qu’il fonctionne encore et seulement 38% des Français font régulièrement réparer leurs appareils électriques et électroniques quand ils tombent en panne, selon une étude IFOP organisée pour le Ministère de la transition écologique et solidaire en mars 2018.

Aller plus loin et favoriser le réemploi

La Fondation Free et Free, qui souhaitent valoriser les terminaux mobiles (en savoir plus sur son appel à projet en cours en cliquant-ici), et qui agissent en faveur de l’inclusion numérique dans le but de rendre le numérique accessible à tous et à toutes, se sont ainsi associés aux Ateliers du Bocage (ADB). Acteur de l’économie sociale, solidaire et responsable, entreprise d’insertion multi-activités et membre du mouvement Emmaüs, les ADB proposent un programme de collecte et réemploi des équipements bureautiques, dont les smartphones. Avec leur programme Solidatech, ils fournissent du matériel et des outils numériques aux associations. Ils accompagnent aujourd’hui des projets numériques innovants tel qu’Ordyslexie, un cartable numérique destiné aux jeunes scolarisés souffrant de dyslexie. Cette valorisation du réemploi est aujourd’hui au centre des enjeux environnementaux.

Pour en savoir plus la Fondation Free, rendez-vous sur le site officiel en cliquant ici. Pour les Ateliers du Bocage, c’est par ici.

La Fondation Free lance son appel à projets, découvrez sa thématique par ici

La Fondation Free lance son deuxième appel à projets de l’année. Sa thématique ? La valorisation des DEEE, autrement dit les Déchets d’Équipements Électriques et Électronique, liés aux télécoms et en particulier aux terminaux mobiles.

Une montagne de déchets

Un téléphone usagé au fond du tiroir, un ordinateur qui ne s’allume plus laissé sur l’étagère, des télévisions qui prennent la poussière au grenier… tout ce matériel en fin de vie est ainsi dénommé DEEE, Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques. En d’autres termes, cela concerne l’équipement électrique et électronique hors d’usage qui fonctionne sur secteur ou bien avec des piles ou batteries. Il peut être ménager ou professionnel… Et il est partout autour de nous, au quotidien.

Selon le rapport de l’ONU de 2020, coordonné par l’Union internationale des télécommunications (UIT) et l’Université des Nations Unies (UNU), 53,6 millions de tonnes de ces déchets électroniques ont été produites l’année dernière. Imaginez : c’est l’équivalent de 350 bateaux de croisières (de la taille du Queen Mary 2) de déchets. Un chiffre record et en hausse de 21% en seulement cinq ans.

Revaloriser les DEEE : un enjeu environnemental majeur

Les DEEE sont en partie composés de substances dangereuses pour l’environnement, comme les piles et accumulateurs, du mercure, des condensateurs pouvant contenir du PCB, etc. Par exemple, lorsqu’un réfrigérateur est laissé dans une décharge et non-recyclé, du gaz à effet de serre est progressivement relâché à cause de ses composants d’échanges de températures…

Mais la plupart de ces composants peuvent être recyclés : l’or, le cuivre, le verre plat, les métaux ferreux et non-ferreux… ou correctement traités : les gaz présents dans certains DEEE peuvent être détruits dans des incinérateurs spécifiques à haute température.

Et pourtant, malgré l’augmentation de leur volume, leur valeur (57 milliards de dollars!) et leurs matières ré-utilisables, seulement 17,4% des déchets électroniques, en 2019, ont été recyclés. Un taux jugé “ridicule” par Vanessa Forti, l’une des auteur.e.s du rapport de l’ONU, titrant ainsi sa tribune dans The Conversation : “Le volume des déchets explose et leur taux de recyclage reste ridicule”.

DEEE et valorisation des terminaux mobiles : des enjeux que la Fondation Free souhaite tout particulièrement mettre en avant

Devenus, souvent, indispensables dans notre quotidien, les smartphones sont au cœur des enjeux environnementaux des DEEE. C’est pourquoi la Fondation Free lance ce deuxième appel à projets, en écho à la démarche de développement durable du Groupe iliad/Free. En tant qu’opérateur fixe et mobile, sa démarche repose sur la conviction que la contribution de ses activités à la satisfaction des besoins peut et doit être responsable.

Le saviez-vous ?

  1. Utiliser le même smartphone pendant 4 ans au lieu de 2, c’est 37kg de gaz à effet de serre évités, soit l’équivalent d’un trajet en voiture de 300 kilomètres.
  2. 88% des Français changent leur téléphone portable alors qu’il fonctionne encore.
  3. On estime à 50 000 le nombre d’emplois dans la réparation des biens d’équipement en France

Aujourd’hui, dans un seul terminal mobile, on retrouve plus de 70 matériaux différents et 50 métaux, dont 15 rares ou extraits dans des zones géopolitiques instables. L’enjeu est de taille, d’autant plus que leur nombre est en forte croissance; passant ainsi de 1,7 milliard en 2013 à 5,8 milliards en 2020 (+11% par an) dans le monde.

Si le nombre de smartphones augmente, celui de smartphones non-utilisés aussi. En France, on dénombre entre 54 et 113 millions de téléphones “dormants”, selon les acteurs et les flux pris en compte. Bonne nouvelle : le réemploi des téléphones monte aussi en puissance avec 5 à 9 millions d’appareils d’occasion reconditionnés et revendus chaque année. La Fondation Free pense également qu’il est nécessaire de sensibiliser le grand public à l’enjeu environnemental. Ce sont ces convictions, et celles de l’ensemble du groupe iliad/Free, qu’elle veut mettre en avant et soutenir au travers de ce deuxième appel à projets.

A vous de jouer !

La Fondation Free souhaite ainsi valoriser les DEEE que sont les terminaux mobiles avec des initiatives :

  • de réemploi,
  • de reconditionnement,
  • de réparation,
  • de collecte,
  • de recyclage de ces DEEE,
  • et de sensibilisation au bon usage de ces produits.

Les projets déposés pourront avoir une dimension technologique ou process innovant pour recycler, valoriser des DEEE liés aux télécoms et terminaux mobiles. La Fondation Free souhaite également soutenir ceux qui changent les comportements et les usages chez les utilisateurs afin de les sensibiliser à l’impact de leur empreinte numérique.

Qui peut participer ?

La Fondation s’adresse aux organismes sans but lucratif et reconnus d’intérêt général agissant en faveur ou ayant un projet en rapport avec la valorisation des DEEE liés aux télécoms.

Il peut s’agir de territoires portant des initiatives, d’associations, d’autres structures de l’économie sociale et solidaire, etc. La structure devra être enregistrée sur le territoire Français et avoir au minimum un an d’existence. Le projet devra se dérouler en France.

Quel soutien financier peut vous apporter la Fondation Free ?

Les projets retenus pourront se voir attribuer une enveloppe maximum de 20 000 euros.

Pour en savoir plus sur la Fondation Free, cet appel à projets, les modalités de soutien financier et de candidatures, rendez-vous sur le site de la Fondation Free, rubrique “Votre projet” en cliquant ici.

Free – Groupe iliad soutient le dispositif « Croix-Rouge chez vous », renforcé en phase de déconfinement

Le 20 mars dernier, la Croix-Rouge française lançait un dispositif d’écoute et de livraison solidaire pour les personnes vulnérables confinées en situation d’isolement social : « Croix-Rouge chez vous ». Free – Groupe iliad est partenaire de l’opération, renforcée en cette période de déconfinement progressif.

En appelant le 09 70 28 30 00*, disponible 7J/7 de 8h à 20h, les personnes isolées et fragilisées bénéficient d’une écoute et d’un soutien psychologique, d’informations sur la situation, mais aussi de la possibilité de commander des produits de première nécessité livrés par des volontaires de la Croix-Rouge.

Début mai, le dispositif enregistrait déjà plus de 150 000 appels et plusieurs dizaines de milliers de paniers de première nécessité (alimentaire, hygiène, médicaments sur ordonnance) avaient été livrés.

Parmi les appelants, on trouve majoritairement des femmes (70%). Les parents vivant seuls avec enfants représentent 10% et 7% sont des aidants.

La plupart des personnes concernées vont demeurer confinées encore de nombreuses semaines parce qu’elles sont encore très inquiètes pour leur santé. C’est pourquoi la Croix-Rouge française met actuellement tout en œuvre pour renforcer ce dispositif et encore mieux le faire connaître.

« Croix-Rouge chez vous » est disponible sur l’ensemble de la France Métropolitaine, à la Réunion et en Nouvelle Calédonie.

Un numéro de soutien : 09 70 28 30 00. Pour plus d’informations sur le dispositif, cliquez ici.

Un appel à dons pour permettre à la Croix-Rouge de poursuivre et développer ses actions

« Croix-Rouge chez vous » s’ajoute bien entendu au renforcement d’un grand nombre d’activités que la Croix-Rouge française a déployées pour répondre à la crise COVID-19 et à l’urgence sanitaire et sociale (secours, maraudes, centres d’hébergement pour sans-abri, distribution alimentaire). Pour lui permettre de poursuivre et développer ses actions, la Croix-Rouge française a besoin de la générosité de tous et de toutes et relance son appel à dons.

Les dons peuvent être effectués sur le web : soutenir.croix-rouge.fr ou par chèque, à l’attention de Croix-Rouge française « Urgence Covid-19 » – CS 20011 – 59895 Lille cedex 9

*numéro non-surtaxé.