Free : rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Retrouvez Free sur les réseaux sociaux. Suivez les actualités de votre opérateur, et, comme sur le Mag Free, les offres en cours, des bons plans et autres nouveautés. 

Sur Facebook : FreeFrance

Sur Twitter : Free

Sur Twitter, pour un compte spécifique à Freebox : @Freebox

Sur Twitter, pour ne rien manquer sur le Mobile : @freemobile

Sur Youtube, pour suivre des tutoriels conçus par nos équipes : Free

Retrouvez également Free sur Instagram, avec les fameux "Easter Eggs" sur la Freebox Delta et notre assistant vocal "Ok Freebox". Saurez-vous deviner les réponses ? : ok_freebox

 

Freebox Delta : comment profiter au mieux de sa qualité sonore ?

La Freebox Delta est bien plus qu’une Freebox : elle vous offre un son d’exception tout-en-un conçu par l’entreprise française d’ingénierie acoustique haut de gamme Devialet. Mais comment profiter au mieux de sa qualité sonore chez soi ?

Où placer votre Freebox Delta ?

Avec un design pensé tout-en-un, des haut-parleurs placés sur l’ensemble des façades et angles de la Freebox, vous pourrez profiter pleinement du potentiel du son Devialet en plaçant votre Freebox contre un mur, au centre. Les haut-parleurs placés vers l’arrière se serviront ainsi du mur comme espace de réflexion du son. Ce placement permettra alors une meilleure enveloppe sonore dans votre pièce. Un conseil, donc : évitez de la placer dans un meuble, cela diminuerait tout le potentiel sonore de l’objet. On vous explique pourquoi.

6 haut-parleurs sur un seul et même objet

La Freebox Delta est dotée de 6 haut-parleurs répartis sur l’ensemble de ses façades. A ses angles sont placés trois haut-parleurs dits « woofers » : ce sont des haut-parleurs de grave, produisant des sons de basse fréquence. Ces haut-parleurs ont été spécialement conçus et brevetés par Devialet. Sur les façades se trouvent trois autres haut-parleurs, dits « fullrange » : ces haut-parleurs couvrent le spectre des fréquences moyennes et aiguës. Les 6 hauts-parleurs sont donc complémentaires pour apprécier l'ensemble du spectre sonore, et ce avec une excellente qualité.

3 technologies pour un son d’exception

Devialet a ainsi intégré dans la Freebox Delta des technologies élaborées pour donner aux Freenautes une expérience unique du son. Nous vous avons décrit ses haut-parleurs, mais l’expérience ne serait pas aussi complète sans ces technologies :

  • La technologie SPACE. Celle-ci permet de créer une véritable « enveloppe sonore ». Le positionnement des haut-parleurs a été pensé pour utiliser tout le volume de votre pièce, les murs servant ainsi d’espace de réflexion du son. C’est la spatialisation de la musique : le son du Player remplit l'intégralité d'une pièce. Immersion à 360° garantie dans votre film ou musique préférés.
  • La technologie AVL (Adaptative Volume Level). L’AVL adapte le son en fonction des scènes du film que vous regardez. Vous avez déjà dû baisser votre son lors de scène d’action qui part dans tous les sens et le remonter lors de scène de dialogues ? Avec cette technologie, le volume est adapté automatiquement aux séquences du film pour une expérience plus agréable.
  • La technologie SAM (Speaker Active Maching). Cette technologie exploite toutes les capacités des haut-parleurs intégrés pour délivrer et retranscrire, en temps réel, un son haute fidélité.

Freebox Delta : comment installer votre Pack Sécurité ?

Comment initialiser le Pack Sécu de votre Freebox Delta et y associer les différents modules ?

Les procédures de déballage et d'installation sont décrites dans cette vidéo.

N'oubliez pas, l'utilisation de l'application Freebox sur votre smartphone est indispensable !

Tout sur l'app Freebox : https://www.free.fr/assistance/5052.html

Toutes les autres informations utiles sur https://www.free.fr/assistance

Attention au phishing : ne prenez plus votre sécurité numérique à la légère

Les virus informatiques deviennent de plus en plus puissants. Dès lors que vous utilisez le web, il est important de se protéger.

Coordonnées bancaires divulguées, ordinateurs bloqués, messages privés compromis. Autant de réjouissances qui vous guettent si vos données ne sont pas suffisamment protégées. Comme, par exemple, les logiciels de rançonnage : ceux-ci chiffrent vos données afin de bloquer purement et simplement l’accès à votre ordinateur, avant de vous réclamer une rançon pour récupérer l’usage de votre matériel.

La meilleure des protections : vous-même

La meilleure des protections, c’est vous-même. Prudence et bon sens devraient vous tenir à l’écart des ennuis. Un site vous annonce que vous avez gagné une voiture, un IPhone 8 et 100.000€ ? C’est très certainement une arnaque. Un contact inconnu vous envoie un e-mail douteux avec une pièce jointe suspecte ? Ne l’ouvrez pas. Un message de votre banque vous demande de cliquer sur un lien pour rembourser une somme sortie de nulle part ? Ne cliquez pas. Mieux vaut vous connecter à votre espace client directement sur le site de votre banque pour vérifier que tout va bien.

Les bonnes pratiques à adopter pour se protéger en ligne

Bien entendu, ces quelques protections ne vous mettent pas totalement à l’abri des malwares, ransomwares et autres virus. Il est également de bon ton d’adopter quelques réflexes simples mais efficaces.

Déjà, n’utilisez pas de mots de passe, utilisez des bons mots de passe. Près de 90% des mots de passe utilisés dans le monde seraient vulnérables, rien d’étonnant quand on sait que "motdepasse" et "123456" ou "bonjour" sont en tête de liste des mots de passe les plus utilisés en France.

Lire aussi : Connexion Wifi, Ethernet : comment ça marche et que choisir ?

Sur mobile, il est également possible d’opter pour d’autres types de protections, comme la sécurisation par capteur d’empreintes digitales si votre terminal le permet. Le traditionnel code PIN a lui aussi fait ses preuves. D’ailleurs, ce dernier ne se limite pas à 4 chiffres comme le pensent la plupart des utilisateurs. Vous pouvez en choisir jusqu’à 8.

Supprimez aussi les applications que vous n’utilisez plus ou qui ne sont plus mises à jour depuis longtemps. Elles sont autant de failles potentielles. Vous vous souvenez de ce jeu que vous avez téléchargé il y a 6 mois et auquel vous ne jouez plus ? Vous aviez peut-être utilisé votre compte Facebook pour vous y connecter. Et même si vous ne vous en rendez pas compte, l’application communique toujours avec votre Facebook. N’étant plus à jour, elle pourrait servir de passerelle à quiconque voudrait récolter des informations sur vos contacts et s’en servir pour une attaque de type phishing. Ainsi, vos amis pourraient recevoir un message les invitant à jouer au dit jeu, message qui serait en réalité un lien malveillant déguisé. Sans le savoir, vous êtes devenu la source d’une attaque à plus ou moins grande échelle.

 

Attention aux réseaux WiFi publics

Faites attention à la connexion Internet que vous utilisez, surtout lorsque vous effectuez des paiements en ligne. Il est ainsi préférable d’utiliser les données mobiles (3G/4G) depuis un smartphone ou une connexion filaire depuis un ordinateur plutôt qu’une connexion WiFi, surtout s'il s'agit d'un point d'accès public. Ces derniers sont davantage susceptibles d’offrir des brèches de sécurité aux personnes mal intentionnées.

Lire aussi : SMS indésirables, arnaques... nos conseils pour éviter de vous faire piéger

Que ce soit pour votre smartphone ou votre ordinateur, pensez régulièrement à installer les dernières mises à jour disponibles – que ce soit pour vos applications ou votre système d’exploitation (Windows, Android, iOS, etc.) Vous êtes ainsi certain de bénéficier des dernières mesures de sécurité en date pour votre machine.

Installez un antivirus

En cas de problème, la dernière barrière entre vous et un virus mal intentionné sera votre antivirus. Inutile de vous dire que son choix n’est pas à prendre à la légère. De notre côté, nous vous recommandons d’utiliser une solution de sécurité comme McAfee Multi Access. Cette application sert aussi bien d’antivirus que de logiciel de sauvegarde et de restauration d’informations. Elle permet également de localiser un mobile en cas de perte ou de vol, voire d’effacer à distance les données présentes sur la machine.

La solution McAfee Muli Access proposée aux Freenautes comprend une protection complète de 5 terminaux – PC, Mac, smartphones, tablettes - pour 4,99€/mois sans engagement. Mieux, le 1er mois est offert.

Déménagement : comment faire suivre son abonnement Freebox ?

Il est possible de faire suivre son abonnement Freebox en cas de déménagement. Voilà de quoi s'éviter un stress en toute tranquillité.

Vous êtes titulaire de l'un des abonnements Freebox, vous déménagez et vous souhaitez conserver votre box dans votre nouveau logement ? Si ça peut vous paraître délicat, sachez que l'opération est possible, et même relativement simple. Pour cela, il suffit de vous connecter sur votre espace abonné muni de vos identifiants (numéro de téléphone et mot de passe). Une fois dessus, vous devez cliquer dans l'ordre sur Mon abonnement ⇒ Déménagement ⇒ Déménager mon abonnement ⇒ Confirmer.

Trois cas de figure peuvent vous concerner :

1 | Vous connaissez l'ancien numéro (à présent inactif) de l'ancien occupant du nouveau logement.

2 | Vous ne connaissez pas le numéro de l'ancien occupant.

3 | Vous disposez et êtes titulaire d'un numéro France Telecom actif au nouveau logement.

Une fois votre cas indiqué, vous pouvez cliquer sur le bouton Envoyer. Vous serez alors ensuite directement redirigé vers l'inscription de la nouvelle ligne. Une option de portabilité de votre numéro fixe vous sera proposée : celui-ci doit commencer par 01, 02, 03, 04 ou 05. Ce n'est pas tout à fait fini... il vous reste en effet une dernière étape à franchir : confirmer le câblage à votre nouveau logement. Une validation vous est alors proposée par mail et sur votre espace abonné. Le chemin à suivre est le suivant : Mon abonnement Déménagement  ⇒ Lancer mon déménagement.  Vous conserverez ainsi votre Freebox, et pourrez la connecter au nouveau domicile dès qu'il sera raccordé.

Rappel important : si vous déménagez, avertissez les services de Free

En cas de déménagement, l'abonné ne peut pas transférer automatiquement son service. Il a en effet l'obligation d'en avertir Free au préalable. De façon à faciliter les démarches de l'abonné, l'opérateur met à disposition de l'abonné, sous réserve d'éligibilité de la nouvelle ligne, une procédure de déménagement accessible dans l'Espace abonné. De plus, il est aussi possible qu'un abonnement Freebox ADSL soit déjà présent et actif au nouveau logement (ancien occupant qui tarde à le déménager par exemple). Dans ce cas, contactez nos équipes au 3244. Elles se chargeront d'assurer le déménagement de votre abonnement dans les meilleurs délais.

Rendez vous sur Assistance Free pour plus de détails.