Attention au phishing : ne prenez plus votre sécurité numérique à la légère

Les virus informatiques deviennent de plus en plus puissants. Dès lors que vous utilisez le web, il est important de se protéger.

Coordonnées bancaires divulguées, ordinateurs bloqués, messages privés compromis. Autant de réjouissances qui vous guettent si vos données ne sont pas suffisamment protégées. Comme, par exemple, les logiciels de rançonnage : ceux-ci chiffrent vos données afin de bloquer purement et simplement l’accès à votre ordinateur, avant de vous réclamer une rançon pour récupérer l’usage de votre matériel.

La meilleure des protections : vous-même

La meilleure des protections, c’est vous-même. Prudence et bon sens devraient vous tenir à l’écart des ennuis. Un site vous annonce que vous avez gagné une voiture, un IPhone 8 et 100.000€ ? C’est très certainement une arnaque. Un contact inconnu vous envoie un e-mail douteux avec une pièce jointe suspecte ? Ne l’ouvrez pas. Un message de votre banque vous demande de cliquer sur un lien pour rembourser une somme sortie de nulle part ? Ne cliquez pas. Mieux vaut vous connecter à votre espace client directement sur le site de votre banque pour vérifier que tout va bien.

Les bonnes pratiques à adopter pour se protéger en ligne

Bien entendu, ces quelques protections ne vous mettent pas totalement à l’abri des malwares, ransomwares et autres virus. Il est également de bon ton d’adopter quelques réflexes simples mais efficaces.

Déjà, n’utilisez pas de mots de passe, utilisez des bons mots de passe. Près de 90% des mots de passe utilisés dans le monde seraient vulnérables, rien d’étonnant quand on sait que "motdepasse" et "123456" ou "bonjour" sont en tête de liste des mots de passe les plus utilisés en France.

Lire aussi : Connexion Wifi, Ethernet : comment ça marche et que choisir ?

Sur mobile, il est également possible d’opter pour d’autres types de protections, comme la sécurisation par capteur d’empreintes digitales si votre terminal le permet. Le traditionnel code PIN a lui aussi fait ses preuves. D’ailleurs, ce dernier ne se limite pas à 4 chiffres comme le pensent la plupart des utilisateurs. Vous pouvez en choisir jusqu’à 8.

Supprimez aussi les applications que vous n’utilisez plus ou qui ne sont plus mises à jour depuis longtemps. Elles sont autant de failles potentielles. Vous vous souvenez de ce jeu que vous avez téléchargé il y a 6 mois et auquel vous ne jouez plus ? Vous aviez peut-être utilisé votre compte Facebook pour vous y connecter. Et même si vous ne vous en rendez pas compte, l’application communique toujours avec votre Facebook. N’étant plus à jour, elle pourrait servir de passerelle à quiconque voudrait récolter des informations sur vos contacts et s’en servir pour une attaque de type phishing. Ainsi, vos amis pourraient recevoir un message les invitant à jouer au dit jeu, message qui serait en réalité un lien malveillant déguisé. Sans le savoir, vous êtes devenu la source d’une attaque à plus ou moins grande échelle.

 

Attention aux réseaux WiFi publics

Faites attention à la connexion Internet que vous utilisez, surtout lorsque vous effectuez des paiements en ligne. Il est ainsi préférable d’utiliser les données mobiles (3G/4G) depuis un smartphone ou une connexion filaire depuis un ordinateur plutôt qu’une connexion WiFi, surtout s'il s'agit d'un point d'accès public. Ces derniers sont davantage susceptibles d’offrir des brèches de sécurité aux personnes mal intentionnées.

Lire aussi : SMS indésirables, arnaques... nos conseils pour éviter de vous faire piéger

Que ce soit pour votre smartphone ou votre ordinateur, pensez régulièrement à installer les dernières mises à jour disponibles – que ce soit pour vos applications ou votre système d’exploitation (Windows, Android, iOS, etc.) Vous êtes ainsi certain de bénéficier des dernières mesures de sécurité en date pour votre machine.

Installez un antivirus

En cas de problème, la dernière barrière entre vous et un virus mal intentionné sera votre antivirus. Inutile de vous dire que son choix n’est pas à prendre à la légère. De notre côté, nous vous recommandons d’utiliser une solution de sécurité comme McAfee Multi Access. Cette application sert aussi bien d’antivirus que de logiciel de sauvegarde et de restauration d’informations. Elle permet également de localiser un mobile en cas de perte ou de vol, voire d’effacer à distance les données présentes sur la machine.

La solution McAfee Muli Access proposée aux Freenautes comprend une protection complète de 5 terminaux – PC, Mac, smartphones, tablettes - pour 4,99€/mois sans engagement. Mieux, le 1er mois est offert.

Freebox Delta : quelle est la portée radio des détecteurs du Pack Sécurité ?

Quelle est la portée radio des détecteurs du Pack Sécurité ? En champ libre (c'est-à-dire sans obstacles), la portée des détecteurs est supérieure à 100 mètres.

Cependant, dans un environnement réel, il est difficile de communiquer une portée car cela dépend de beaucoup de paramètres comme par exemple :

  • Le nombre de murs (et/ou plafonds) séparant le détecteur de la Freebox
  • La nature de ces murs et plafonds
  • La nature du support sur lequel le détecteur est installé. S'agissant du détecteur d'ouverture, nous vous déconseillons de l'installer sur une porte ou une fenêtre en métal
  • La position du Freebox Server : Veillez à le placer dans un endroit dégagé (évitez de le placer dans un meuble)

Attention : Comme indiqué dans cette article, nous vous déconseillons d'installer votre détecteur d'ouverture sur une porte ou une fenêtre en métal. Pour en savoir plus, consultez le site de l'assistance Freebox Home en cliquant ici.

Free Mobile : comment consulter votre suivi de consommation ?

Deux portables s'échangeant des SMS

Saviez-vous que vous pouvez recevoir par SMS votre suivi conso ? Il n'y a pas besoin de se connecter à son Espace Abonné pour le consulter.

Un numéro : le 555

Vous pouvez très simplement recevoir votre suivi conso Free Mobile en appelant le 555. Vous entendrez alors un message vocal automatique  : "Bonjour. Votre suivi de consommation vient de vous êtes envoyé par SMS. Bonne journée".

Vous n'avez plus qu'à ouvrir le SMS que vous venez de recevoir. Il contient les éléments ci-dessous :

SMS du suivi de consommation de Free.

Vous pouvez également envoyer un SMS au 555 pour recevoir votre suivi conso Free Mobile. Vous pouvez mettre n'importe quel caractère dans votre message au 555 ou le laisser vide si votre mobile vous permet d'envoyer des messages sans texte.

Remarque : le suivi de consommation par SMS n'indique cependant pas les détails des consommations. Pour consulter ces détails, il faut se rendre sur l'Espace Abonné, "Gérer mon compte" > "Conso & Factures".

Pour en savoir plus sur votre suivi de consommation et les offres Free Mobile, rendez-vous ici.

 

Freebox Delta : comment faire si aucun capteur n’est associé à l’alarme ?

Avec le Pack Sécurité de votre Freebox Delta, vous disposez d'une alarme. Celle-ci fonctionne avec des capteurs. Il peut alors arriver que cet écran apparaisse sur l'application Freebox : "Aucune capteur associé à l'alarme".

Pour pouvoir activer l'alarme il faut avoir installé au moins un détecteur d'ouverture ou un détecteur de mouvements.
Cette erreur signifie que vous n'avez pas associé de détecteur à l'alarme que vous souhaitez activer.

Dans ce cas, procédez aux vérifications suivantes :

  • Vérifiez sur votre application Freebox qu'un détecteur est présent dans la liste des objets (Paramètres > Liste des objets) :

  • Vérifiez que ce détecteur est associé à l'alarme que vous essayez d'activer :

Pour en savoir plus sur l'alarme, consultez le glossaire utile pour chaque paramètre en cliquant ici

Freebox Delta : 3 façons d’activer ou désactiver son alarme

Il existe trois façons d'activer ou désactiver son alarme associée au pack sécurité de votre Freebox Delta.

1. Par la voix, via "Ok Freebox" : s'adresser au Player Free Devialet et dire "Ok Freebox, active l'alarme" ou "Ok Freebox, désactive l'alarme".

2. Via la télécommande du Pack Sécurité, en appuyant sur les boutons supérieurs.

: Activation de l'alarme

: Désactivation de l'alarme

 

Lire  aussi : Freebox Delta, une nouvelle boutique en ligne pour les Freenautes

3. Via l'application Freebox :

  • Se rendre sur l'application Freebox, puis cliquer sur l'univers  Maison  :

 

  • Cliquer sur le bouton "Alarme principale" avec le cadenas verrouillé pour activer l'alarme :

 

 

Pour plus d'informations sur l'alarme et le pack sécurité, rendez-vous sur l'assistance Free.