Bistro élégant, galette nippo-bretonne, gastro de poche… 5 restos à tester au mois de décembre

Ce n'est pas parce que les fêtes approchent à grand pas qu'on va se mettre à la diète. On se prépare à bien manger en prenant immédiatement de bonnes habitudes et en fréquentant les bons spots.

Le Relais, l'élégance a bon goût. Au cœur du très branché 11e arrondissement de Paris, le restaurant Le Relais, ouvert depuis mai 2019, surprend d'abord par le chic de son décor bohème : un véritable espace vert rempli de beaux tableaux, de livres signés Freud et de lumières tamisées. Le tout dans une architecture qui ne jure que par un minimalisme assumé. Au menu nocturne, les grands classiques sont revisités. La Burratina se marie à la clémentine grillée, le butternut est rôti à la fourme d'Ambert et la pintade rentre en harmonie avec quelques champignons et noisettes. Les déserts jouent eux aussi la carte de l'élégance : la pomme verte, le crumble ou l'acidité du citron se dégustent avec un petit café. Le petit plus : le client est apte à connaître la provenance de chaque produit proposé à la dégustation. Juste l'essentiel... et on en redemande. 10, rue la Vacquerie, 11e.

Candide, pour une furieuse envie de braises. Envie d'un poulet rôti à la perfection, d'une délicieuse salade de poulpe grillé ou encore d'un porc noir de Biscay qui fond dans la...

Lire la suite

PHOTOS – Libertino : le premier restaurant Big Mamma où on peut réserver

RESTAURANT - Pour la première fois à Paris, rue de Paradis, Big Mamma ouvre un restaurant où on n'est pas obligé de faire la queue.

Encore un restaurant Big Mamma ? Oui, mais celui-ci - le Libertino situé 44 rue de Paradis dans le Xe à Paris - a la particularité d'être la toute première adresse à Paris où il est possible de réserver. A l'instar de la trattoria Gloria à Londres (Shoreditch), il n'est pas obligatoire de faire la queue - ou de se présenter en tout début ou fin de service - pour espérer décrocher une table dans cet ancien atelier de confection de chaussures du quartier du Faubourg-Saint-Denis. Voilà que la onzième adresse du groupe vient d'ouvrir ses portes en ce mois de décembre 2019. Un "vol direct pour Montepulciano, pour la Toscane" nous promet-on. Nous sommes allées vérifier.

A l'intérieur de cette trattoria, encore une déco démente (signée par le Studio Kiki, la team de designers in house du groupe Big Mamma), où on a l'impression que les propriétaires ont dévalisé un antiquaire de province. Les objets sont éclectiques et vieillots à souhait, l'esprit est à la fois cosy et parfaitement kitsch. Détendu juste ce qu'il faut : lorsqu'on y rentre, on passe devant les cuisines où la bonne humeur ne fait pas de doute mais aussi... les...

Lire la suite

22 décès dus aux champignons en 7 ans : les conseils pour se prémunir de l’intoxication

VIGILANCE - Les centres antipoison ont enregistré plus de 10.000 cas d’intoxication aux champignons, dont 22 mortels, entre 2010 et 2017, révèle l’agence sanitaire Santé publique France ce mardi. LCI revient sur la bonne marche à suivre pour s’en prémunir, de la cueillette à l’assiette.

Depuis le début de l’automne, les champignons pullulent... tout comme les intoxications. Dans un communiqué publié fin octobre, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) et la Direction générale de la santé (DGS) avaient alerté sur la hausse du nombre de cas signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance (493 avaient alors été enregistrés au cours des deux semaines précédentes, contre 4 à 90 par semaine en temps normal). Ce mardi, l’agence sanitaire Santé publique France sonne elle aussi l’alerte, en révélant dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire une étude chiffrant les intoxications liées aux champignons dans l’Hexagone.

Selon celle-ci, 10.625 cas d'intoxication aux champignons ont été enregistrés en France entre 2010 et 2017, dont 239 graves et 22 mortels. Ces intoxications découlent souvent de la confusion d’une espèce comestible avec une espèce toxique, ou de la (...)

Lire la suite

Rose des sables : nos meilleures recettes faciles et gourmandes

La rose des sables est une gourmandise savoureuse très facile à réaliser. C'est l'occasion de faire un atelier cuisine avec vos enfants et de les offrir à vos amis !

La recette originale de la rose des sables

Pour faire de jolies roses des sables, il vous faut :

. 170 g de cornflakes. 200 g de beurre. 1 cuillerée à soupe d'extrait de café. 300 g de chocolat. 125 g de sucre glace

Disposez les morceaux de beurre dans un saladier réchauffé dans un bain-marie. Laissez fondre le beurre totalement, puis ajoutez la cuillerée de café ainsi que les carrés de chocolat. Mélangez avec une spatule pour obtenir une préparation bien lisse et homogène. Ajoutez alors le sucre glace en continuant à mélanger. Dans un autre récipient, disposez les cornflakes, et versez-y la préparation au chocolat. Mélangez délicatement pour ne pas casser les pétales et pour les napper entièrement. Avec deux cuillères, vous allez former des rochers que vous poserez sur une plaque de papier sulfurisé. Laissez-les durcir pendant quelques minutes.

⋙ La recette des rochers pralinés de Christophe Michalak

Variez la recette en utilisant du chocolat blanc à la place du chocolat noir. Il est également possible de sélectionner un chocolat (...)

Lire la suite

Moelleux ou version XXL : nos recettes de sablés bretons revisités

Les sablés bretons, c'est délicieux, et ils peuvent servir de base à une multitude de recettes si on les prépare en taille XXL ou si on les effrite façon crumble !

Tout savoir sur la recette traditionnelle des sablés bretons

La recette traditionnelle des sablés bretons se réalise avec des œufs entiers. Ce qui est parfait car ainsi on ne se retrouve pas avec un blanc dont on ne sait que faire ! Pour les préparer, il vous faut :

140 grammes de farine80 grammes de beurre demi-sel 70 grammes de sucre1 œuf entierLa moitié d'un sachet de levure chimique

Dans un grand saladier, fouettez l'œuf et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre ramolli, continuez de battre avec vigueur. Incorporez la farine et la levure, et mélangez jusqu'à obtenir une pâte homogène. Formez une sorte de boudin avec la pâte, entourez-la de film étirable et laissez reposer 2 heures au frais. Préchauffez votre four à 170 °C. Détaillez le boudin en tranches et mettez les palets dans des moules ronds ou des cercles en inox pour qu'ils se tiennent pendant la cuisson. Enfournez 15 minutes et dégustez une fois refroidis.

⋙ Nos recettes de sablés qui nous font craquer !

Comment faire des sablés bretons ultra-moelleux (...)

Lire la suite