Conférence de presse de Macron. Pour les Gilets jaunes, le chef de l’État « se fiche de nous »

Cinq mois après le début de la crise des Gilets jaunes, Emmanuel Macron a présenté ce jeudi 25 avril, lors d'une grande conférence de presse, une série de mesures issues du Grand débat national dans l'espoir d'éteindre la contestation populaire et de relancer son quinquennat à l'approche d'élections européennes à valeur de test. A-t-il réussi ? Non, répondent les Gilets jaunes.

« C’est du réchauffé ! » La Normande Ingrid Levavasseur, l’une des figures des Gilets jaunes au début du mouvement de contestation, a très vite réagi aux annonces d’Emmanuel Macron. Elle qui avait « un peu d’espoir » au début de la conférence de presse a été rapidement « déçue » par les propos du président de la République. « Il n’a annoncé aucune mesure phare. C’est même du réchauffé par rapport au discours qu’il devait prononcer la semaine dernière. »

L’aide-soignante de l’Eure, en reconversion professionnelle pour devenir ambulancière, trouve quand même quelques motifs de satisfaction dans la longue déclaration d’une heure, jugeant que les mesures en faveur des familles monoparentales et des petites retraites vont dans le bon sens. Elle regrette, par contre, « l’absence de considération » pour les person...

Lire la suite

Sarthe. Ils faisaient embarquer des migrants sur l’A11 : quatre passeurs condamnés

Quatre Irakiens ont été condamnés à des peines de prison ferme, vendredi 26 avril, par le tribunal correctionnel du Mans. Depuis l’aire d’autoroute de Sargé-lès-Le Mans, ils faisaient embarquer des migrants dans les remorques de poids-lourds en partance pour l’Angleterre.

L’aire de repos de Sargé-lès-Le Mans, sur l’autoroute A11, accueille jusqu’à une centaine de camions. Cette fréquentation n’a pas échappé aux passeurs, qui profitent du repos des chauffeurs pour forcer les portes des remorques. Et y faire embarquer des migrants, venus pour la plupart du Proche-Orient. Direction les ports du nord de la France, en vue de rallier l’Angleterre.

La police aux frontières a eu vent de cette activité, régulièrement constatée sur les autoroutes sarthoises. Une surveillance nocturne est mise en place en février. Des individus encagoulés, équipés de pinces et de pieds-de-biche sont repérés. Dans la nuit du 23 au 24 avril, vingt personnes s’introduisent dans une remorque.

Destination : l’Angleterre

Au petit matin, les forces de l’ordre procèdent à l’interpellation de quatre individus, installés dans un campement de fortune près de l’aire de repos. De l’outillage nécessaire à l’ouverture des re...

Lire la suite

Quimper. Après la manifestation des Gilets jaunes, des policiers et gendarmes décorés

Vendredi 26 avril, onze policiers et cinq gendarmes ont reçu la médaille d’acte de courage et de dévouement. Le samedi 17 novembre 2018, lors de la première manifestation des Gilets jaunes à Quimper, tous avaient participé aux opérations de maintien de l’ordre autour de la préfecture.

Vous avez fait face à une flambée inouïe de violences. C’est ainsi qu’Alain Castanier, secrétaire générale de la préfecture du Finistère, décrit la journée du samedi 17 novembre 2018 qu’ont vécu les policiers et gendarmes présents pour assurer le maintien de l’ordre, dans le centre-ville de Quimper (Finistère). Ce vendredi 26 avril, onze fonctionnaires de police quimpérois et cinq gendarmes de Quimper et de Douarnenez ont reçu la médaille d’acte de courage et de dévouement.

« Déchaînement de haine »

Le 17 novembre, les Gilets jaunes organisaient leur première manifestation dans le centre-ville quimpérois. Des heurts étaient survenus entre forces de l’ordre et participants au rassemblement. Jets de grosses pierres, de lourds morceaux métalliques, destinés à blesser grièvement, voire mortellement. Jusqu’à une voiture folle essayant de forcer le barrage en fonçant sur les policiers : rarement les forces ...

Lire la suite

Quatre choses à savoir sur Frédéric Thiriez, chargé par Emmanuel Macron de supprimer l’ENA

Le chef de l'Etat a annoncé jeudi qu'il confierait à l'ancien patron de la Ligue de football professionnel le soin d'élaborer une "réforme ambitieuse" de la haute fonction publique.

Les passionnés de ballon rond avaient l'habitude de voir ses bacchantes au bord des terrains de Ligue 1. Ils vont désormais le découvrir dans un rôle qu'ils ne soupçonnaient pas forcément. Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP) de 2002 à 2016, a été chargé de plancher sur une "réforme ambitieuse" de la haute fonction publique, a annoncé Emmanuel Macron, jeudi 25 avril, lors de sa conférence de presse à l'Elysée.

Outre la suppression de l'ENA, "Monsieur Thiriez", comme l'a surnommé le chef de l'Etat, devra "soumettre au gouvernement des propositions très claires pour refonder le recrutement de nos hauts fonctionnaires (…), les modes de formation et la gestion des carrières". Franceinfo dresse le portrait de celui que les serviteurs de l'Etat les plus haut placés vont apprendre à craindre.

1Sciences Po, ENA, cabinets ministériels : un parcours classique au sein de l'élite

Si le parcours de Frédéric Thiriez détonnait dans le milieu du football, le nouveau chargé de mission du président devrait se sentir comme un poisson dans l'eau parmi les hauts fonctionnaires tant son parcours est classique au sein de l'élite. Petit-fils d'un riche industriel du Nord (il confiait au (...)

Lire la suite

5 jolis films d’animation pour s’évader en famille

Envie de voir du pays ? De prendre un grand bol d'air en famille ? Voici une sélection de jolis films d'animation intelligents et palpitants à (re)voir pour s'évader aux quatre coins du monde.

Le voyage de Chihiro

Pour voyager au Japon

Petite merveille tout droit sortie du studio studio Ghibli, écrit et réalisé par le magicien Hayao Miyazaki, Le voyage de Chihiro suit le périple initiatique d'une fillette de 10 ans. Alors qu'elle est en plein déménagement avec ses parents, soudainement transformés en cochons, elle entre dans un monde peuplé d'esprits. Comment va-t-elle se sortir de ce monde étrange ? On fonce regarder ce conte écolo et onirique, qui emprunte au folklore japonais et reste un sommet de l'animation, récompensé de l'Oscar du meilleur film d'animation et l'Ours d'or du meilleur film de 2002.

Amir et Mina

Pour voyager en Orient

Amir est un petit garçon curieux qui rêve de découvrir le vaste monde. Grâce à un tapis volant et accompagné de sa fidèle chèvre, il va enfin explorer la grande ville voisine, dans laquelle il fera la connaissance de l'intrépide voleuse Mina. Ensemble, ils vont devoir faire face à de nombreuses épreuves. Ce film d'animation, qui sort en salle ce 1er mai, nous embarque tambours battants par-dessus les dunes des déserts et dans les rues animées moyen-orientales. Fourmillant de détails, bourré d'humour et de tendresse, Amir et Mina est la jolie surprise ciné du printemps que les enfants vont adorer.

Kirikou et la sorcière

Pour voyager en Afrique de l'Ouest

Devenu un classique du cinéma d'animation français, ce film créé par Michel Ocelot suit les traces du petit et très attachant Kirikou, qui va affronter la sorcière Karaba qui terrorise les habitants de son village. Cette histoire inspirée d'un conte traditionnel d'Afrique de l'Ouest est une merveilleuse immersion graphique et sonore au coeur du continent africain. Entre pouvoirs magiques, petit héros tout nu, tam-tams, chants traditionnels et couleurs flamboyantes, Kirikou est un ravissement.

Dragons

Pour voyager en Scandinavie

Sur une île des mers boréales, les habitants d'un village viking tentent de se protéger contre les attaques répétées des dragons affamés. Le jeune Harold, fils du chef du village, essaie d'apporter son aide comme il peut. Mais sa gaucherie cause malheureusement quelques dommages collatéraux. Jusqu'au jour où le garçonnet curieux va faire la rencontre d'un dragon blessé... Drôle, visuellement épatant et inventif, Dragon est un chouette récit d'aventures signé du studio DreamWorks. On reste scotché devant les scènes aériennes spectaculaires qui surplombent les fjords scandinaves. Épique.

Kung Fu Panda

Pour voyager en Chine

Direction la Chine pour y faire la connaissance de Po, panda costaud et attachant passionné de kung fu. Si notre anti-héros est serveur dans le restaurant de nouilles de son papa, il va soudainement se retrouver propulsé dans le monde des arts martiaux lorsqu'une ancienne prophétie va le voir élu pour défendre la vallée menacée par le redoutable léopard Taï Lung. Ce récit initiatique réjouissant, hommage appuyé au cinéma asiatique, allie gags et virtuosité visuelle. On adore.

Lire la suite