Allemagne : fiasco pour la mise aux enchères de peintures attribuées à Hitler

Illustration. Une vente aux ench egrave;res.  (Shutterstock.com)
24matins - AA

Des doutes planaient sur l'authenticité des ?uvres, et c'est la principale raison de cet échec.

"Un événement de mauvais goût". Tels sont les mots du maire de Nuremberg, où se tenait samedi la vente aux enchères de cinq tableaux attribués à Adolf Hitler.

Deux jours avant la vente, opérée par la maison Weidler, les autorités avaient saisi 63 autres pièces présentées comme ayant appartenu au dictateur en raison de doutes sur leur authenticité. Et ce, malgré la présence de signatures A.H ou A. Hitler.

Des "soupçons de falsification"

À l'AFP, la procureure générale Antje Gabriels-Gorsolke a indiqué : "Nous menons une enquête au parquet de Nuremberg sur des soupçons de falsification et de tentative de fraude. S'il s'avère que ce sont des faux, nous vérifierons qui dans la chaîne de possession savait quoi".
Quant à la maison Weidler, elle avance le fait que des vérifications en cours sur les 63 oeuvres remises à la police "ne signifie pas automatiquement qu'il s'agit de faux".

Ces soupçons, ainsi que le prix de départ élevé des enchères, entre 19.000 et 45.000 euros, expliquent le peu d'attrait auprès des potentiels acquéreurs. Néanmoins, deux objets censés avoir appartenu à Hitler, à savoir un vase en porcelaine de Meissen représentant un voilier-école de la marine allemande (5.500 euros) et une nappe (630 euros) ont trouvé preneur.

X fermer la publicité
     © Free 2018