Inde : un adolescent de 13 ans atteint du syndrome du loup-garou

24matins - AA

En Inde, un adolescent de 13 ans souffre d'hypertrichose, dérèglement hormonal aussi connu sous le nom de "syndrome du loup-garou". Lequel se traduit par une manifestation excessive de poils.

On estime que depuis le XVIe siècle, seules une cinquantaine de personnes ont été touchées par l'hypertrichose extensive congénitale. Il s'agit d'un dérèglement hormonal aussi appelé "syndrome du loup-garou" qui se manifeste par une hyperpilosité.

En Inde, Lalit Patidar souffre de ce syndrome depuis son enfance. En le voyant ainsi à sa naissance, une infirmière avait alerté un médecin qui, après l'avoir examiné, avait estimé que l'enfant n'avait rien de grave. La tête de Lalit avait alors été rasée. Depuis, il ne semble plus besoin de le soumettre à un tel traitement puisque si ses poils ne deviennent pas plus longs, il n'en raccourcissent pas pour autant.

Souffrant d'hypertrichose, Lalit désormais "très à l'aise avec ça"

Le père de Lalit a assuré à son professeur que la famille avait tenté plusieurs moyens de soigner le jeune garçon, sans succès. Et si ce problème ne l'empêche pas d'être bon à l'école, Lalit est dans le même temps décrit comme "un peu polisson" par son enseignant.

Plus jeune, comme rapporté par Potins.net, Lalit était moqué par les autres enfants, qui lui jetaient des pierres et l'insultaient de "singe". Aujourd'hui, il dit mieux gérer son apparence : "Je suis né avec trop de poils sur le visage et c'est ce qui fait de moi une personne différente. Quelquefois, j'aurais envie d'être comme les autres enfants, mais je ne peux rien y faire. Je me suis habitué à mon apparence et je suis généralement très à l'aise avec ça."

Une autre adolescente touchée en Thaïlande

Bien que ce syndrome soit incurable, Lalit entend se faire intégralement épiler au laser pour retrouver un quotidien plus normal et devenir plus tard policier.

Son cas n'est pas unique au XXe siècle puisqu'en 2010, le monde prenait connaissance de l'existence de Supatra Sasuphan, une Thaïlandaise de 10 ans recouverte de poils aux niveaux du visage, du dos et des bras. L'an passé, on apprenait qu'elle vivait mieux cet apparent handicap et qu'elle s'était mariée.

X fermer la publicité
     © Free 2018