Euroligue : Monaco s’incline pour la première fois de la saison contre le Real Madrid

Les hommes de Zvezdan Mitrovic n’ont pas réussi à se relever d’un début de match catastrophique et laissent échapper leurs premiers points en Euroligue.

Malgré un Mike James exceptionnel (24 points), Monaco a essuyé sa première défaite de la saison en Euroligue mercredi 13 octobre, pour le compte de la 3e journée sur le parquet du Real Madrid (94-86).

Il n’y a pas eu de nouveau retournement de situation, comme Villeurbanne contre l’Efes Istanbul la veille (75-73) : dans la salle du Real Madrid, club comptant le plus de titres dans la compétition (10 sacres), les Monégasques ont un temps cru pouvoir faire le hold-up, quand ils sont revenus à hauteur des Madrilènes à quelques minutes du terme après avoir été menés de 21 points pendant le premier quart-temps.

Un Mike James stratosphérique

Mais la performance extraordinaire de Mike James n’a pas suffi aux Monégasques, vainqueurs des deux premiers matches de leur histoire dans la compétition face au Panathinaïkos (75-63) et Kazan (80-88 a.p.).

Stratosphérique, le petit arrière américain, arrivé à Monaco cet été après un passage aux Brooklyn Nets (NBA), a enchaîné les trois points difficiles, à contre-temps et à très longue distance… et tout lui a souri. A mesure (…)

Lire la suite

Présidentielle 2022: « Éric Zemmour raconte n’importe quoi, mais ça séduit »

David Djaïz, enseignant à Sciences Po et auteur du livre « Le nouveau modèle français » (Allary Editions), est l’invité du 23h de franceinfo mercredi 20 octobre.

« 2017 a été un séisme politique puisque le président élu Emmanuel Macron n’était pas rattaché à une formation politique. Les grands partis politiques, PS et LR, se sont effondrés. Et depuis, la gauche ne s’est pas reconstruite et la droite patine dans la choucroute », affirme David Djaïz, enseignant à Sciences Po, sur franceinfo mercredi 20 octobre.

« Les dix prochaines années sont décisives »

Dans son livre Le nouveau modèle français, David Djaïz écrit qu’Éric Zemmour arrive à capitaliser sur ce ressenti de déclin. « Il y a une incapacité du système politique à prendre en charge cette angoisse. Éric Zemmour raconte n’importe quoi, mais ça séduit des gens parce qu’ils ont l’impression qu’il leur raconte quelque chose de la France », commente-t-il.

« On n’arrive pas à forger du consensus parce que les institutions ne permettent pas de fabriquer des visions de long terme qui puissent faire l’objet de larges compromis entre les forces sociales et les forces politiques du pays« , déplore-t-il. « La seule chose avec laquelle je suis d’accord avec Éric Zemmour c’est qu’on est à un carrefour. Le reste, il ne raconte que de la foutaise dangereuse. Il faut prendre conscience que les dix années qui viennent pour l’école, pour l’industrie, pour le modèle (…)

Lire la suite

Avec son livre, François Hollande s’invite dans la présidentielle

François Hollande étrille la gauche et Emmanuel Macron dans un livre sorti mercredi 20 octobre chez Stock et intitulé « Affronter ».

L’ancien président socialiste publie Affronter chez Stock. Un livre de 400 pages où François Hollande ne cache plus sa volonté de ressusciter parmi les morts politiques. Il ne dit jamais qu’il ne sera plus candidat à une présidentielle. Il est sans langue de bois, il dit ce qu’il pense de la France. Il fait aussi le portrait de femmes et d’hommes politiques.

LFI, « boulet » de la gauche

Emmanuel Macron, son ancien ministre des Finances, en prend pour son grade. François Hollande le décrit comme un président « changeant d’opinions au gré des événements ». L’ancien patron du PS écrit que La France insoumise est « un boulet pour la gauche et une nébuleuse fort peu démocratique ». « Pour qu’il y ait une alternative, il faut qu’il y ait un programme commun. Or, Jean-Luc Mélenchon, par ses positions et sa personnalité, l’interdit », a déclaré François Hollande sur France Inter mercredi matin.

François Hollande charge les autres candidats de gauche à la présidentielle, comme Arnaud Montebourg, « qui se rêve en Zorro au risque de passer pour un zozo ». Il ne sera pas à la cérémonie d’investiture de la candidate PS, Anne Hidalgo, samedi à Lille (Nord). La sortie de son livre tombe de plus au moment où elle a besoin de relancer sa campagne, qui plafonne dans les sondages.

Lire la suite

Passe sanitaire. Un club de sport peut-il aussi vous demander de présenter votre carte d’identité ?

Faut-il présenter une pièce d’identité en plus du passe sanitaire lorsqu’on se rend à une séance de sport ou à une compétition ? « Ouest-France » vous répond.

« Le club a-t-il le droit de demander une pièce d’identité pour contrôler le passe sanitaire ? », demande Mohammed, un lecteur résidant à Soissons (Aisne).

Non, un club ne peut pas vous demander votre pièce d’identité en plus de votre passe sanitaire. Rappelons que le passe s’applique bien aux clubs et associations sportives depuis le 9 août.

« Le passe sanitaire est exigible pour le public (personnes de plus de 18 ans) dans tous ces lieux et établissements dès le 9 août 2021 [lieux de loisirs, de sports et de culture, N.D.L.R.]. Il ne sera obligatoire pour les adolescents de 12 à 17 ans qu’à partir du 30 septembre 2021 », indique le site du gouvernement dédié aux associations.

Lire aussi : Le passe sanitaire ne sera requis qu’à partir de 12 ans et 2 mois

Qui contrôle le passe ?

« Le responsable de l’équipeme…

Lire la suite

Le Grand Raid de La Réunion revient après un an d’absence, avec près de 7000 participants

L’édition 2020 de ce grand rendez-vous des fans de trails avait été annulée en raison de la pandémie mondiale de covid-19. 

Après un an d’absence, le Grand Raid fait son grand retour, jeudi 21 octobre. Pour sa 28e édition, l’événement qui regroupe quatre grandes courses, dont la célèbre Diagonale des Fous, reste fidèle à sa tradition en proposant quatre tracés différents mais tous très intenses physiquement. Un évènement à suivre sur Réunion la 1ère.

6 579 coureurs au départ

Pour cette édition 2021, 6 579 passionnés de trail se sont rassemblés pour prendre le départ. Les premiers à s’élancer seront les 760 coureurs du Relais du Zembrocal Trail à 17 heures (heure locale, 15h heure de Paris), suivis des 2 620 inscrits à la Diagonale des Fous (160 km et 9 400 mètres de dénivelé positif) qui partiront à 21 heure. Un deuxième départ sera donné pour les 1 493 coureurs du Trail de Bourbon, et les 1 706 de La Mascareignes. Ceux-ci partiront vendredi 22 octobre, respectivement à 22h heure locale, et à 1h du matin.

Les différents départs se feront en présence de public à des localisations (…)

Lire la suite