Lot-et-Garonne : un gendarme traîné sur une dizaine de mètres par un chauffard en fuite

La Gendarmerie (photo d #39;illustration) (JPC-PROD/Shutterstock)
24matins - AA

Samedi soir à Foulayronnes, dans le Lot-et-Garonne, un automobiliste qui avait été soumis à un test d'alcoolémie a tenté de prendre la fuite, traînant ainsi sur une dizaine de mètres le gendarme qui le contrôlait.

Les faits se sont déroulés samedi soir à Foulayronnes, commune du Lot-et-Garonne. Un automobiliste a tenté de se soustraire à un test d'alcoolémie, entraînant un gendarme dans sa fuite. L'individu, âgé de 41 ans,  été contrôlé à bord de son véhicule aux alentours de 23h25.

Comme rapporté par nos confrères de Sud Ouest, le quadragénaire a été invité à souffler dans l'éthylotest pour mesurer son taux d'alcoolémie. Ses tentatives successives ont toutefois échoué, jusqu'à ce qu'il se décide subitement à redémarrer.

Il tente de prendre la fuite lors d'un contrôle d'alcoolémie

Sans que l'on sache si l'automobiliste avait pris cet élément en compte, au moment où il a initié sa fuite, le gendarme qui le contrôlait avait encore son bras dans l'habitacle. Le militaire a de ce fait été traîné sur une dizaine de mètres, avant de réussir à s'extraire du véhicule en concluant ainsi sa course dans une chute. Lui seront prescrits deux jours d'ITT.

Interpellé avec près de 2 grammes d'alcool dans le sang

Le chauffard a quant à lui poursuivi sa fuite sur la départementale 813 en observant des pointes à 160 km/h. Il a finalement été interpellé à Port-Sainte-Marie, avant qu'il ne soit confirmé que ce quadragénaire était bien sous l'effet de l'alcool : 1,9 gramme d'alcool a ainsi été relevé dans son sang.

Placé en garde à vue, l'individu était attendu pour comparaître en ce lundi après-midi pour "violences aggravées", "mise en danger de la vie d'autrui" et "conduite en état d'ivresse".

X fermer la publicité
     © Free 2018