Canicule : des vendanges précoces

En raison de la hausse des températures, les vendanges ont déjà commencé en Occitanie. C’est beaucoup plus tôt qu’habituellement. Une précocité qui entraîne une pénurie de saisonniers. Les viticulteurs s’attendent à une baisse des rendements. Reportage dans l’Aude.

Des grappes bien mûres, gorgées de soleil, prêtes à être récoltées. Dans un domaine viticole des Pyrénées-Orientales, les travailleurs ont début les récoltes il y a trois jours. C’est presque deux semaines en avance par rapport à l’année dernière. Joseph Legrand n’avait jamais vu ça, en trente ans de métier. « Je n’ai jamais vendangé le mois d’août. C’est plutôt début septembre, mi-septembre », raconte-t-il.

Une cuvée malgré tout prometteuse

Des récoltes tellement précoces que le propriétaire a été totalement pris de court. Faute de main-d’œuvre, il a dû retarder la récolte. « Cela a débuté dès que l’on a pu, donc le 2 août en fait, mais on aurait dû réellement débuter le 23 juillet et là était vraiment impossible. On n’avait pas les ressources humaines pour pouvoir débuter », explique Jean-Marc Lafage, propriétaire du domaine Lafage et œnologue. Malgré tout, grâce à un printemps pluvieux, la cuvée s’annonce prometteuse.

Lire la suite

Sécheresse : que risquez-vous si vous ne respectez pas les restrictions d’eau ?

Interdiction de laver sa voiture, de remplir sa piscine, ou encore d’arroser son jardin : de nombreuses préfectures ont pris des mesures de restriction d’eau pour lutter contre la sécheresse. Les Français concernés sont priés de les respecter sous peine de se voir infliger une forte amende. La note peut en effet s’élever à 1 500 euros et même 3 000 euros en cas de récidive.

Pour lutter contre la sécheresse historique qui frappe la France en cet été 2022, de nombreuses collectivités ont mis en place des mesures de restriction d’eau. Interdiction de laver sa voiture, de remplir sa piscine, ou encore d’arroser son jardin : de nombreux Français sont priés de réduire drastiquement leur consommation d’eau. Une situation qui devrait durer au moins jusqu’à fin septembre, le temps que les nappes phréatiques se remplissent à nouveau, rapporte L’Indépendant.

Le prix du lait augmente encore

Mais que risquent ceux qui ne respectent pas ces mesures prises par leur préfecture et sont pris la main dans le sac ? Une amende salée. En effet, la note peut atteindre 1 500 euros pour les particuliers et 3 000 euros en cas de récidive. Pour une personne morale (une entreprise), la contravention peut même grimper à 7 500 euros.

Lire la suite

Les Français épargnent moins et empruntent plus

Une étude publiée par l’Observatoire de l’Epargne Européenne (OEE) révèle que les Français comme leurs voisins européens ont été fortement impacté par l’inflation. Pouvoir d’achat, capacité et valeur de l’épargne ou encore recours aux crédits… la hausse des prix n’épargne rien, ni personne.

La hausse des prix a un fort impact sur le pouvoir d’achat des ménages et ce, dans toute l’Europe. L’inflation annuelle y atteint 7,5% en moyenne, révèle l’Observatoire de l’Epargne Européenne (OEE), dans une étude publiée ce jeudi 11 août. Malgré une augmentation du revenu disponible brut (+1,3% en moyenne sur le premier trimestre 2022), le pouvoir d’achat est en nette baisse. Même en France, où la mise en place du bouclier tarifaire sur les prix de l’énergie a « limité les effets de l’inflation », la hausse des prix reste supérieure à la croissance du revenu brut disponible annualisé (4,1%).

Faut-il boycotter l’assurance vie et préférer le Livret A ?

Une baisse générale de la capacité d’épargne

Qui dit perte du pouvoir d’achat dit capacité d’épargne moins importante. Ainsi, selon l’OEE, « les taux d’épargne des ménages en rythme annualisé a baissé pour le quatrième trimestre consécutif dans tous les pays sous revue ». Une baisse de 1,6% (en moyenne) au premier trimestre 2022, contre -1,4% durant les trois derniers mois de l’année 2021. Quand les Français épargnent en moyenne 16,5% de leurs revenus, c’est en Allemagne que le taux d’épargne est le plus important (21,5% de leur revenu disponible brut annualisé).

Lire la suite

Allocation de rentrée scolaire : le jour J approche !

Vous attendez avec impatience l’allocation de rentrée scolaire ? Surveillez vos comptes ! Demain mardi 16 août, la CAF va déclencher les virements, compris entre 377 et 411 euros selon l’âge de votre enfant. Bonne nouvelle : cette année, un second virement suivra quelques jours plus tard.

200 euros : c’était, en 2021, le coût moyen de la rentrée scolaire pour un enfant faisant son entrée en 6e, selon Familles de France. Forte inflation oblige, la facture devrait encore gonfler, d’une dizaine d’euros au moins, cette année.

Pour aider les familles à affronter ces dépenses exceptionnelles, la Caisse d’allocations familiales leur verse, depuis une cinquantaine d’années, une allocation de rentrée scolaire (ARS). Et c’est bientôt le jour J pour cette rentrée 2022 (1). Demain, mardi 16 août, la CAF va déclencher le virement : 376,98 euros si votre enfant a entre 6 à 10 ans ; 397,78 euros entre 11 ans à 14 ans ; 411,56 euros pour les enfants âgés de 15 ans à 18 ans.

Ce n’est pas tout. Le Parlement ayant récemment voté une revalorisation de 4% de cette ARS pour compenser en partie l’inflation, un second virement arrivera « quelques jours plus tard », promet la CAF. Son montant ? 15,07 euros, 15,91 euros ou 16,46 euros, selon l’âge de vos enfants.

Lire la suite

Hack : comment jouer à Doom sur un tracteur

Un chercheur en sécurité est parvenu à faire tourner le jeu Doom sur l’écran d’un tracteur John Deere. Pour y parvenir, il a dû pirater le cœur du système Linux du tracteur.

Il existe un challenge dans l’univers du hacking. Il consiste à faire fonctionner le jeu Doom sur n’importe quel appareil, comme un aspirateur, un test de grossesse ou une calculatrice scientifique et même, dans Doom lui-même. Aujourd’hui, un chercheur en sécurité, qui se fait appeler Sick Codes, a réussi à faire fonctionner le jeu sur l’écran d’un tracteur John Deere et a montré le résultat lors de la conférence Def Con, à Las Vegas.

Faire tourner Doom sur cet écran n’a pas été une mince affaire, puisqu’il a fallu des mois pour y parvenir. Il a été nécessaire de pirater en profondeur le système Linux exploité par le tracteur. Pour conférer une ambiance paysanne à Doom, le hacker a également modifié l’aspect du jeu. C’est dans un champ de maïs que se déroulent les scènes et c’est également sur un tracteur que les combats ont lieu. Jouer à Doom sur un tracteur n’est que la face ludique de ce hack.

> Lire la suite sur Futura

Par Louis Neveu, Journaliste

Lire la suite