Superfree

Vivaldi : un navigateur web personnalisable pour les internautes avertis

Superfree - AA

Découvrez Vivaldi, un nouveau navigateur web complet, personnalisable et disruptif.

Vivaldi est un navigateur web à destination des internautes assidus et avertis. Là où la concurrence prône la simplification permanente des interfaces, Vivaldi se fait un point d’honneur de proposer une palanquée d’options de personnalisation à ses utilisateurs. Un credo assumé qui s'explique par l’histoire même du logiciel.

Un peu d'histoire...

L’homme qui se cache derrière Vivaldi n’est autre que Jon Stephenson von Tetzchner, co-créateur d’Opera et ancien PDG d’Opera Software. D’importantes divergences conceptuelles avec la maison mère l’ont poussé à quitter le navire en juin 2011 pour fonder Vivaldi Technologies. Ainsi, le navigateur Vivaldi est aujourd’hui perçu par beaucoup comme l’évolution logique d’Opera si le moteur de rendu maison Presto n’avait pas été abandonné en 2013 au profit du Blink de Google ; une transition qui avait entraîné l’épuration décriée de nombreuses fonctionnalités du navigateur norvégien.

Une interface sobre mais soignée

L’interface de Vivaldi est somme toute très sobre, bien que personnalisable à l’envi via les nombreuses options proposées par le navigateur. Mieux encore, Vivaldi est compatible avec toutes les extensions Chrome puisque basé sur Chromium.

Une gestion des onglets bien pensée

Vivaldi fait preuve d’originalité quant à la gestion des onglets. En effet, il est possible d’empiler les onglets, à la manière d’une création de dossiers. Il suffit alors de passer la souris sur l’onglet pour voir tous les onglets subsidiaires qu’il recèle. La juxtaposition des onglets permet quant à elle d’afficher plusieurs onglets à la fois sur la même page. Une fonctionnalité pratique qui ravira les internautes dispersés ayant toujours une trentaine d’onglets ouverts à la fois. À noter qu’il est aussi possible d’enregistrer un ensemble d’onglets pour les rouvrir plus tard.

Toujours à propos des onglets : ces derniers se colorent selon la teinte dominante de la page web consultée. Inutile donc indispensable.

Des nombreux outils intégrés

Le navigateur embarque un panneau latéral semblable à une barre des tâches. On y trouve un bloc-notes ainsi qu’un accès au téléchargement et aux signets. Le navigateur permet également de configurer ses propres raccourcis, comme des combinaisons de touches au clavier ou des mouvements prédéfinis avec la souris. À terme, Vivaldi devrait aussi proposer un client de messagerie natif.

Le panneau latéral permet également d’afficher deux sites à la fois dans le même onglet. Pratique pour avoir en permanence un œil sur des sites à rafraîchissements fréquents comme Facebook ou Twitter, d’autant plus que leurs versions mobiles se prêtent parfaitement à cet usage.

Découvrez Vivaldi en téléchargeant dès maintenant le client Windows, Mac ou Linux depuis le site officiel.

 

Sébastien Palais.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016