La collision entre la Voie lactée et Andromède va se produire un peu plus tard que prévu !

 lt;p gt;Une vue d #39;un aspect possible de nbsp;la vo ucirc;te c eacute;leste dans 3,75 nbsp;milliards d #39;ann eacute;es. nbsp; copy; nbsp;Nasa, Esa, Z. Levay and R. van der Marel (STScI), T. Hallas, and A. Mellinger lt;/p gt; ()
Futura-Sciences - AA

La seconde publication des données de la mission Gaia a permis de mieux déterminer les mouvements des grandes galaxies spirales les plus proches de la Voie lactée. Le scénario de la collision entre la Voie lactée et Andromède s'en trouve modifié.

Edwin Hubble nous a fait pénétrer dans le royaume des galaxies, en démontrant que certaines des nébuleuses, terme utilisé dans les années 1920, étaient bien les univers-îles de Kant : des astres équivalents à la Voie lactée et situés en dehors de notre Galaxie. Depuis, nous avons fait du chemin dans son exploration.

À l'échelle des dizaines de millions d'années, s'est découvert un monde violent avec des collisions, des courants d'étoiles et de gaz arrachés par les forces de marée titanesque s'exerçant lors de rencontres rapprochées entre galaxies. Mais, tout comme le pressentaient certains philosophes grecs et hindous de l'antiquité, ces destructions s'accompagnent aussi de créations. Aujourd'hui, les moyens scientifiques pour rendre compte de ces processus, sont autrement plus élaborés que ceux de nos prédécesseurs il y a plus de 2.000 ans.


Les collisions de galaxies sont des phénomènes essentiels pour l'apparition de la vie. En effet, ces collisions peuvent entraîner la formation d'un type d'étoile qui fabrique de l'oxygène. Pour en...

> Lire la suite sur Futura

Par Laurent Sacco, Journaliste

X fermer la publicité
     © Free 2018