Record : Hubble découvre un quasar brillant comme 600.000 milliards de Soleils

 lt;p gt;Une vue d #39;artiste de l #39;accr eacute;tion de la mati egrave;re sous forme de gaz autour d #39;un trou noir supermassif de Kerr en rotation. nbsp; copy; Nasa, M. Kornmesser lt;/p gt; ()
Futura-Sciences - AA

Grâce à un effet de lentille gravitationnelle, Hubble a débusqué un quasar qui est le plus brillant à ce jour parmi les tout premiers quasars de l'Univers observable il y a presque 13 milliards d'années.

Cela fait plus de 50 ans que nous avons pénétré dans le monde fascinant des quasars quand, en 1963, Maarten Schmidt et John Beverly Oke ont publié dans le journal Nature les résultats des observations qu'ils avaient réalisées en cherchant à déterminer la contrepartie optique d'une source radio puissante. Cette source avait été découverte quelques années auparavant par un autre astronome, Allan Sandage. L'article de Schmidt et Oke fut un coup de tonnerre dans le ciel de l'astrophysique et de la cosmologie, à l'époque, car l'analyse spectrale de l'astre qu'ils avaient identifié dans le visible, dans la constellation de la Vierge, révélait des lignes d'émission de l'hydrogène fortement décalées vers le rouge. Cela signifiait que ce qui apparaissait comme une étoile se situait en dehors de la Voie lactée, mais surtout à une distance cosmologique. Pour être observable d'aussi loin, l'objet devait être d'une luminosité prodigieuse.

Cette découverte d'une quasi-stellar radio source – un quasar, selon la dénomination proposée en 1964 par l'astrophysicien d'origine chinoise Hong-Yee...

> Lire la suite sur Futura

Par Laurent Sacco, Journaliste

X fermer la publicité
     © Free 2018