Aterui II, le supercalculateur le plus puissant dédié à l'astronomie

40.000 c oelig;urs de calcul, trois millions de milliards d #39;op eacute;rations  agrave; la seconde, l #39;Aterui II est le supercalculateur d eacute;di eacute;  agrave; l #39;astronomie le plus puissant du moment. nbsp; copy; NAOJ ()
Futura-Sciences - AA

Au Japon, le supercalculateur le plus puissant du monde, exclusivement dédié aux simulations en astronomie, vient d'entrer en service. L'Aterui II enferme 40.000 cœurs et est capable de modéliser les interactions d'un milliard d'étoiles. Astronomique !

Toucher du bout des doigts le Soleil, observer ce qui s'est passé avant le Big Bang, voyager autour des étoiles les plus éloignées de l'Univers... Pour les astronomes, ces rêves relèvent du domaine du possible grâce à Hubble, aux télescopes géants, tels le TGT (Très grand télescope) du Chili ou encore le futur ELT (Extremely large telescope) de l'Observatoire européen austral. Mais ces images ne suffisent pas à voyager au plus près des astres les plus éloignés. Le reste du travail est réalisé par modélisation et simulation par des supercalculateurs dont Futura dresse régulièrement le portrait. Pour y parvenir, des monstres de puissance sont exploités. En général, les supercalculateurs sont polyvalents et exploités par les laboratoires du monde entier pour de nombreuses simulations, comme l'évolution du climat, la sismologie, etc. Ce n'est pas le cas de l'Aterui au Japon qui lui, est exclusivement dédié à la recherche en astronomie. Le National astronomical observatory of Japan vient de mettre en service, en juin dernier, la...

> Lire la suite sur Futura

Par Sylvain Biget, Journaliste

X fermer la publicité
     © Free 2018