Toulouse. Découverte du tout premier crâne de mastodonte des Pyrénées

Les chercheurs disposent enfin d #39;un fossile de mastodonte des Pyr eacute;n eacute;es. Un cr acirc;ne de ce cousin de l #39; eacute;l eacute;phant a  eacute;t eacute; d eacute;couvert par un agriculteur de Haute-Garonne sur son terrain. (MUSEUM DE TOULOUSE)
Ouest France - AA

Les chercheurs disposent enfin d'un fossile de mastodonte des Pyrénées. Un crâne de ce cousin de l'éléphant a été trouvé par un agriculteur de Haute-Garonne sur son terrain en 2014. L'espèce a été découverte en 1857 mais, faute d'ossements à analyser, on en ignore encore tout. Le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse vient de récupérer les ossements et a commencé à les analyser.

Un agriculteur de L'Isle-en-Dodon (Haute-Garonne) a découvert sur l'un de ses terrains un crâne « quasiment intact » du mastodonte des Pyrénées. Les ossements de ce « cousin de l'éléphant » constituent les uniques restes connus de cette espèce, découverte en 1857.

L'exploitant agricole avait en réalité mis au jour le fossile en 2014. Mais craignant d'être « embêté » par une horde de curieux, l'homme n'a informé le Muséum d'histoire naturelle de Toulouse de sa découverte archéologique que deux ans plus tard.

Tirer le portrait du mastodonte

« C'est en 2017, en allant sur place, que nous nous sommes rendus compte de l'importance de la découverte, explique Francis Duranthon, paléontologue et directeur du Muséum de Toulouse. L'agriculteur était en fait tombé par hasard sur un mastodonte, qui n'était co...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018