Découverte d'une nouvelle et étrange espèce de dinosaure

Le Halszkaraptor, d eacute;couvert en 2017. (Twitter European Synchrotron)
24matins - AA

Il y a 75 millions d'années, le Halszkaraptor était autant à l'aise dans l'eau que sur terre.

Paul Tafforeau, paléontologue au Synchrotron européen de Grenoble (ESRF) et co-auteur de l'étude publiée dans la revue Nature, admet que cette nouvelle espèce de dinosaure est "très très bizarre", voire qu'il fait "un peu extraterrestre".

Et pour cause, puisque celui qui a été nommé halszkaraptor escuilliei présente la particularité d'un mode de vie amphibie.

Des pattes de bipède, un cou de cygne

Andrea Cau, autre auteure de l'étude, résume dans un communiqué : "La morphologie particulière de l'halszkaraptor correspond mieux à celle d'un prédateur amphibie adapté à la fois à une écologie terrestre et aquatique : un mode de vie particulier qui n'avait été identifié auparavant chez aucun dinosaure. Grâce à l'imagerie X synchrotron, nous avons pu démontrer que les dinosaures couraient, volaient, mais aussi nageaient !".

Étrange donc car affublé de la queue et des pattes arrière du Velociraptor, ainsi que sa fameuse griffe capable d'égorger ses victimes. Mais celui qui mesurait environ 1m20 lorsqu'il foulait la Mongolie il y a 75 millions d'années a aussi un long cou semblable à celui des cygnes, et de courtes ailes qui le font passer pour un pingouin.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016