L'Australie veut tuer un million de kangourous en 2017

 (MARK RALSTON / AFP)
DirectMatin - AA

Dans le but de protéger la vie sauvage, le gouvernement australien planifie un abattage de masse des kangourous sauvages, avec un quota de plus d'un million de spécimens pour l'année 2017.

Comme l'indique The Independent, les marsupiaux seraient trop nombreux à certains endroits du pays, menaçant ainsi d'autres espèces.

A lire aussi : Un chauffard percute volontairement 17 kangourous en Australie

Un raisonnement que de nombreuses associations de défense de la nature jugent dangereux et brutal, car il ne prendrait pas en compte certaines réalités ; comme par exemple l'abattage illégal.

«Si vous prenez en compte le nombre de kangourous déjà abattus [illégalement] et le nombre de ceux écrasés par des voitures, cela se compte déjà en millions chaque année», explique ainsi au quotidien britannique Brad Smith, qui agit au sein de l'association de préservation de la nature Wildlife Aid de Nouvelle-Galles du Sud.

Des permis d'abattage aux particuliers

L'Australie délivre déjà des permis d'abattage aux particuliers qui veulent se débarrasser des kangourous qui envahissent leurs propriétés.

Un système que Brad Smith juge hypocrite, car «vous avez toutes sortes de gens qui sortent de chez eux et tirent jusqu'à en tuer autant qu'ils le peuvent».

Autre problème souligné par l'activiste, le recensement des marsupiaux abattus chaque année ne prend pas en considération les bébés tués dans la poche de leur mère. «Quand ils tuent un kangourou ils laissent même les bébés mourir de faim ou de froid dans la poche», s'indigne-t-il.

Selon lui, ce programme gouvernemental pourrait, à moyen terme, conduire à l'extinction de l'espèce.

Lire la suite sur DirectMatin.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016