Loi renseignement : 3 questions sur le début de la surveillance par boîte noire

Illustration d #39;un ordinateur (THOMAS SAMSON / AFP)
RTL - AA

Le dispositif le plus critiqué de la loi renseignement est en oeuvre depuis le mois dernier. Les services disposent de nouvelles oreilles pour détecter les signaux suggérant une menace terroriste.

Les "boîtes noires" de la loi renseignement ont été activées il y a un mois. L'annonce a été faite mardi 14 novembre par Francis Delon, président de la Commission de contrôle des techniques du renseignement (CNCTR) à l'occasion d'une journée d'étude à Grenoble. Introduit dans le Code de la sécurité intérieure par la loi sur le renseignement promulguée en juillet 2015, ce dispositif donne la possibilité aux services de renseignement d'analyser de grandes quantités de métadonnées conservées par les fournisseurs d'accès à Internet et les hébergeurs de services Web afin de repérer des communications suspectes en lien avec le terrorisme. 

Selon le CNCTR, seule une "boîte noire" est expérimentée pour l'instant. Elle n'est autorisée que pour deux mois. L'extension du dispositif est soumise...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016