SpaceX : un premier client privé pour une escapade autour de la Lune

Le lancement r eacute;ussi du lanceur SpaceX emportant un cargo secret d eacute;fense. ()
Begeek - AA

SpaceX est habitué aux coups médiatiques. l'entreprise annonce qu'un premier client privé aurait conclu un marché avec la firme pour un voyage vers la Lune. Pourtant, ce ne sera pas pour tout de suite, la fusée Big Falcon Rocket (BFR) étant en cours de développement.

C'est par un tweet que la société d'Elon Musk a effectué l'annonce : « SpaceX a signé avec le premier client privé du monde pour se rendre autour de la Lune à bord de notre véhicule de lancement BFR ? une étape importante pour ceux qui rêvent d'aller dans l'espace ». Quant à l'identité de ce futur client, elle sera donnée lundi prochain.

Un accord signé entre un client privé et SpaceX pour se rendre autour de la Lune

Avec cette annonce, SpaceX sait que l'intérêt médiatique sera au rendez-vous, d'autant plus qu'il n'y a à ce jour aucune mission habitée qui ne soit retournée dans l'orbite lunaire depuis 1972, date à laquelle Apollo 17 a accompli cet exploit.

Mais cela sera-t-il vraiment le cas ? Ce n'est pas la première fois que la société d'Elon Musk fait des annonces tonitruantes, qui ne se révèlent pas vraies au final. Déjà, en 2017, SpaceX avait indiqué que deux voyageurs seraient envoyés dès 2018 sur la Lune, ce qui n'a pas été le cas, du moins jusqu'à présent...

Un voyage qui n'aura pas lieu tout de suite

Concernant ce futur voyage, SpaceX mise sur sa future fusée BFR, qui est annoncée à 106 mètres de haut, avec une puissance hors norme, en l'occurrence une poussée de 10,8 millions de livres, ce qui correspond à 5000 tonnes.

SpaceX ne manque donc pas d'ambition en matière spatiale, et devrait selon toute vraisemblance envoyer des astronautes de la NASA vers la Station spatiale internationale (ISS) dès 2019. La société d'Elon Musk semble vouloir prendre de l'avance sur de potentiels concurrents qui croient eux aussi au tourisme spatial.

C'est notamment le cas de Virgin Galactic avec son vaisseau SpaceShipTwo VSS Unity qui a déjà fait plusieurs essais, et de Blue Origin, une société fondée par le patron d'Amazon, Jeff Bezos. Celui-ci a annoncé qu'il proposerait des billets en 2019 pour aller dans l'espace.

X fermer la publicité
     © Free 2018