Le consortium R3 enclenche la phase commerciale pour sa blockchain Corda

corda-r3 ()
IT-Espresso - AA

La version commerciale de Corda est officiellement sur les rails.

Les premiers jalons de cette plate-forme adossée à une infrastructure distribuée avaient été posés en 2016, sous la houlette du consortium R3 réunissant essentiellement des acteurs de la finance.

Le projet était présenté à l'origine comme une « blockchain alternative » spécifiquement adaptée aux besoins de ce secteur. Il a aujourd'hui une portée plus large, englobant notamment la santé, la logistique et le secteur public.

La distribution commerciale (Corda Enterprise) évoluera en parallèle de la mouture open source de Corda, sous licence Apache 2 depuis octobre 2016. Une compatibilité quasi intégrale est assurée entre les deux.

Il est conseillé, en l'état, de se limiter à Linux pour effectuer des déploiements de Corda Enterprise en production.

Outre une assistance dédiée, l'offre apporte des options supplémentaires pour la continuité d'activité et la gestion des mises à jour « à chaud ».

Elle inclut aussi la prise en charge de plusieurs bases de données (PostgreSQL, Oracle, Azure SQL et SQL Server), additionnées d'un outil de migration.

R3 met surtout en avant une fonction de pare-feu applicatif dans sur des « zones démilitarisées » exposées de façon restreinte au réseau internet. Elle doit permettre de sécuriser les noeuds Corda que les organisations déploient dans leurs datacenters.

Le développement de Corda Enterprise a été soutenu par une vague de recrutements intervenue après une levée de fonds de plus de 100 millions de dollars à laquelle ont participé BNP Paribas et Société Générale.

Il fut un temps question de lever jusqu'à 200 millions de dollars, mais plusieurs banques ont entre-temps claqué la porte du consortium. Parmi elles, JPMorgan, qui a par la suite lancé Quorum, devenu une brique fondamentale du projet que développe une initiative concurrente baptisée Ethereum Enterprise Alliance.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018