Failles CPU : jusqu'à 21 % de baisse de performance sur les processeurs Intel récents

01net - AA

D'après les premiers tests publiés par Intel, les utilisateurs intensifs seront les plus touchés par les baisses de performance induites par les correctifs, car ceux-ci affectent surtout le traitement multitâche et la navigation web sur des sites complexes.

Les nuages s'accumulent sur le front de lutte anti-Meltdown et anti-Spectre. Alors que les premières mises à jour de microcode pour processeurs Intel arrivent enfin sur les ordinateurs Linux, le fabricant de puce américain a publié les résultats d'une première batterie de tests pour évaluer les baisses de performances. Quatre plateformes récentes « totalement patchées » ont été testées sous Windows 10 avec un disque SSD: Core i7 8700K (Coffee Lake), Core i7-8650U (Kaby Lake), Core i7-7920HQ (Kaby Lake) et Core i7-6700K (Skylake). Cette dernière a également été testée sous Windows 7, avec un disque SSD puis HDD.  

Le résultat n'est pas terrible, bien moins en tous les cas que ne laissait espérer la récente communication de Microsoft et nos propres mesures, effectuées sans la mise à jour du micrologiciel. Globalement, les baisses de performances sont relativement faibles, de l'ordre de quelques pourcents. Mais le diable se cache dans les détails. Ainsi, le test « SYSMark 2014 SE Responsiveness » montre un déclin de -12 % à -14 % sur les processeurs de 8e et 7e génération (Coffee Lake, Kaby Lake) et même de -21 % sur les processeurs de 6e...

Lire la suite sur 01net.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016