Attaqué en justice, Spotify pourrait-il perdre un cinquième de son catalogue ?

Le logo de Spotify. (Ilya S. Savenok / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
01net - AA

Un éditeur américain réclame 1,6 milliard de dollars de compensation pour l'exploitation de 10 000 de ses chansons. Il estime que plus de 20 % des titres exploités sur Spotify le seraient sans autorisation. Son catalogue de 30 millions de chansons est-il menacé ?

Est-ce que Spotify pourrait être privé de plus de 20 % de son catalogue de chansons ? C'est la question que l'on est en droit de se poser suite à la plainte d'un éditeur musical américain. Wixen Music Publishing ? qui détient les droits d'artistes comme Neil Young, les Doors, Tom Petty ou encore Santana ? reproche au service de streaming de ne pas avoir tenté d'obtenir les droits sur 10 784 chansons. En plus de ses morceaux, la société d'édition estime dans sa plainte que 21 % des 30 millions de chansons disponibles sur Spotify pourraient être exploités sans licence.

« Alors que Spotify est devenu une entreprise multimilliardaire, les compositeurs de musique et leurs éditeurs, comme Wixen, n'ont pas pu profiter du succès de Spotify de manière juste et équitable puisque Spotify, à plusieurs reprises, a utilisé leur musique sans en avoir les droits, et sans donner compensation financière », stipule la plainte déposée la semaine dernière devant un tribunal fédéral de Los Angeles.

Wixen reproche une sorte de fuite en avant de Spotify. Pour être premier sur le marché, le service « n'a pas fait suffisamment d'efforts pour acquérir les...

Lire la suite sur 01net.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016