Les « fake news » ont été davantage partagées sur Facebook en 2017

 (Martin Bernetti- AFP)
01net - AA

Malgré les efforts du réseau social pour lutter contre la propagation de fausses informations, ces dernières ont suscité encore plus d'audience et de partage dans ses pages que l'année dernière.

Triste constat en cette fin 2017. Facebook a eu beau multiplier les outils pour contrer les fake news, ces dernières ont remporté encore plus de succès qu'en 2016 sur sa plateforme. Une conclusion tirée par Buzzfeed qui s'est livré à une analyse scrupuleuse du phénomène sur le sol américain. Le site avait déjà révélé que les fausses informations avaient été plus populaires que les vraies durant la dernière campagne présidentielle américaine. Comme l'année dernière, il a établi un top 50 des fake news les plus répandues sur le réseau social. En comparant les deux classements, il a trouvé que le nombre de partages, de réactions et de commentaires avait sensiblement augmenté en 2017 : 23,5 millions contre 21,5 en 2016.

Les faits-divers crapuleux en tête

Parmi les « hits » de cette année, beaucoup de supposés faits divers à connotation sexuelle avec une prime pour cette sordide histoire de babysitter hospitalisée après s'être introduite un bébé dans le vagin. La thématique politique est considérablement en repli par rapport à 2016 et ne concerne plus que 11 des 50 fausses informations. Les crimes, avec des titres encore plus scabreux que...

Lire la suite sur 01net.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016