Google Chrome abandonne ses applications sur Windows et Mac

FrAndroid - AA

Chrome est progressivement devenu une usine à gaz, capable de lancer ses propres applications. Google avait déjà annoncé son désir de revenir à des temps plus simples et la première phase de ce plan est mise en exécution : les applications disparaissent sur Windows et Mac.

À son lancement, Google Chrome avait réussi à convaincre de nombreux utilisateurs par le fait qu'il était extrêmement léger et rapide. Quelques années plus tard, il est au contraire devenu une usine à gaz, du fait qu'il accueille toutes les lubies de son développeur.

L'une des fonctionnalités qui l'auront ralenti le plus n'était autre que les « Chrome Apps », des applications totalement indépendantes installables au sein même du navigateur. C'est ce qui donne son cachet à Chrome OS, le système d'exploitation utilisé par les Chromebook, mais qui ralentit les utilisateurs des autres plateformes.

Les Chrome Apps disparaissent de Windows et Mac

Google en était conscient, et a annoncé en 2016 mettre progressivement fin aux Chrome Apps. Le changement est bien implanté aujourd'hui, puisque le Web Store de Chrome n'affiche désormais plus les catégories Applications et Jeux sur les appareils Windows et Mac.

Début 2018, le support de ces applications sera totalement arrêté. Fort heureusement, ce n'est pas le cas pour Chrome OS qui continuera bien évidemment d'en profiter. Actuellement, il vous est toujours possible d'installer des applications... pour peu que vous utilisiez un lien direct vers celles-ci. Mieux vaut toutefois s'en abstenir.

Le web vaincra

Google n'a toutefois pas complètement abandonné l'idée des applications. Bien au contraire : ce changement a été fait afin de pousser l'adoption et la croissance des « Progressive Web Apps », un format mélangeant applications web et modules locaux pour fonctionner.

Ce format prend toutefois souvent la forme de raccourcis glorifiés vers une application se basant intégralement sur le web. À bien des égards, il s'agit là de la même méthode déjà énormément privilégiée sur mobile. On sent donc que Google redouble d'efforts sur le web pour garantir l'interopérabilité de ses services et ceux de ses partenaires, une stratégie qu'il a toujours historiquement préférée.

À lire sur FrAndroid : Utiliser des applications Windows sur Chrome OS, c'est possible (en bêta)

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016