SSD : Intel la joue disruptif avec la technologie 3D XPoint

Intel-Optane-SSD-4800-S-2x1-690x345 ()
IT-Espresso - AA

La technologie 3D XPoint signée Intel et Micron laissait entrevoir, lorsqu'elle a été annoncée, un potentiel encore insoupçonné dans le domaine du stockage de masse.

La voilà qui se pointe dans un premier SDD Intel répondant au nom de DC P4800X. Faible latence, endurance élevée et vélocité accrue sont en figure de proue.

La technologie 3D XPoint est basée sur un point mémoire sans transistor, contrairement à la flash à portes NAND introduite en 1989.

Si depuis lors, cette dernière a été portée par les changements de process et des avancées technologies, la technologie 3D Point peut, elle, être qualifiée de disruptive.

Pour en mesurer l'impact, il faut avoir à l'esprit que les serveurs utilisent souvent une grande quantité de mémoire vive pour s'affranchir des temps de latence propres à la mémoire de masse.

Avec la 3D XPoint, les systèmes peuvent considérablement réduire cette quantité de mémoire vive, bouleversant considérablement l'architecture des serveurs et leur coût.

Mais la 3D XPoint ne concerne pas uniquement pas le data center, explique la firme de Santa Clara dans son billet de blog. Elle aura un impact dans tous les produits dans lesquels de la mémoire non volatile est utilisée : terminaux mobiles, supercalculateurs, ordinateurs personnels...

Tous les domaines sont concernés : du jeu vidéo au médical en passant par l'apprentissage automatique.

L'analyse de grandes quantités de données en temps réel, pourra aussi permettre la détection de schémas de fraude par les commerçants durant les transactions financières... Elle pourrait également assurer le développement et l'essor de nouvelles applications.

Concrètement, la 3D XPoint exploite une structure tridimensionnelle dans laquelle les points mémoire sont à l'intersection du BL (Bit Line) et du WL (Word Line). Cette structure croisée s'accommode parfaitement de l'empilement, garantissant une plus grande densité.

Le SSD Optane DC P4800X offre une capacité de 375 Go avec des performances à la hauteur des attentes. Ainsi, les vitesses en écriture et en lecture sont respectivement de 2000 Mo/s et de 2400 Mo/s.

Quant au nombre d'entrées / sorties par seconded (IOPS), il atteint jusqu'à 550 000 en lecture et 500 000 en écriture.

La latence est, elle, située dans une fourchette allant de 60 à 100 us pour 99,999 % des opérations effectuées.

Le tarif est fixé à 1520 dollars et le SSD est disponible pour les clients adhérents au programme « early ship ». Intel précise que d'autres formats et capacités seront proposés au second semestre 2017.

(Crédit photo : @Intel)

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016