Uber : encore un responsable qui démissionne de l'entreprise de VTC

Uber ()
übergizmo - AA

Passe difficile pour Uber, qui aligne depuis quelques mois les scandales politiques, avec l'annulation de la participation du patron de la société à un organisme de conseil du président américain Trump, mais aussi sociétaux avec les accusations de harcèlements sexuels de cette employée de l'entreprise (ainsi que de certains chauffeurs sur les clientes), et le départ récent de l'un des cadres pour harcèlement sexuel, c'est aujourd'hui Jeff Jones, le responsable des stratégies de partage qui plie bagage.

Resté tout juste six mois dans la société de VTC, Jeff Jones a démissionné et a publié une déclaration dans Recode :

« Il apparaît maintenant clairement que les convictions, et l'approche qui ont guidé ma carrière, ne correspondent pas avec ce que j'ai vu et expérimenté chez Uber, et que je ne peux pas continuer plus longtemps dans mes fonctions comme président des stratégies de partage chez Uber. »

Trevor Kalanick, le PDG d'Uber, a beau affirmer son souhait de se reprendre en main et de « devenir adulte », surtout après l'altercation filmée avec l'un de ses chauffeurs, on sent l'entreprise dans l'impasse, accumulant les scandales et les pertes financières. Ce nouveau départ n'engage rien de bon, a priori. Pour le moment, Uber n'a souhaité faire aucun commentaire sur ce nouveau départ.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016