L'armée américaine teste un essaim de micro-drones intelligents

übergizmo - AA

Les joueurs de Starcraft se souviennent peut-être de ce vaisseau Protoss qui pouvait déployer une armée de mini-drones pour détruire ses cibles. C'était classe, mais malheureusement inexistant. Enfin, jusqu'à aujourd'hui. En effet, le Pentagone est en train de tester un principe d'essaim de micro-drones de reconnaissance.

Si on dit micro-drones, c'est parce que les appareils ne mesurent pas plus de 16 centimètres et ne pèsent pas plus de 290 grammes chacun. De leur petit nom Perdrix, ces 103 drones communiquent entre via une intelligence artificielle collective, ce qui leur permet de se déplacer et de réagir comme un seul corps, un peu à la manière des volées d'oiseaux.

William Roper, à la tête du service des capacités stratégiques, explique :

« Les Perdrix ne sont pas individuellement préprogrammés pour être synchronisés, c'est un organisme collectif, partageant une intelligence collective pour prendre des décisions et s'adapter aux autres, comme un véritable essaim. Comme chaque Perdrix communique et travaille avec chaque autre Perdrix, l'essaim n'a aucun chef et s'adapte aux drones qui entrent ou sortent de l'équipe. »

Les Perdrix devraient ainsi améliorer la stratégie américaine vis-à-vis des drones, dont le point faible était surtout le bruit de leurs moteurs. L'idée d'un essaim permet de brouiller les radars ennemis et d'utiliser des leurres.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016