Un Federer retrouvé

 (Reuters)
Sports.fr - AA

En difficulté depuis le début du tournoi de Shanghai, Roger Federer a monté le curseur face à Kei Nishikori vendredi en quarts de finale.

Ce n'est pas encore le (très) grand Roger Federer, mais on commence à s'en rapprocher. Plus d'un mois après sa défaite surprise contre John Millman en huitièmes de finale de l'US Open, le Suisse s'est hissé vendredi dans le dernier carré du Masters 1000 de Shanghai, un tournoi qu'il avait remporté il y a un an en dominant Rafael Nadal en finale.

Le numéro deux mondial est monté en puissance contre Kei Nishikori, qui restait sur une finale perdue à Tokyo, s'imposant en deux manches et 1h52 de jeu (6-4, 7-6[4]). Et pour la première fois depuis le début de l'épreuve, il n'a pas laissé de set en route, ce qu'il n'avait pas réussi à faire lors des deux tours précédents, contre Daniil Medvedev puis Roberto Bautista-Agut.

Face au Japonais, tout n'a pas été parfait, même s'il s'est emparé du service adverse à chaque début de set. Après un premier acte maîtrisé, où il s'est rapidement détaché (4-1), il a plus souffert dans le deuxième, notamment sur ses mises en jeu, écartant quatre balles de break (sur cinq) contre un Nishikori plus offensif, qui l'a poussé au tie-break. Le Bâlois, mené 4-1 dans ce jeu décisif, a ensuite inscrit six points consécutifs pour emporter la mise, et s'offrir une demi-finale face à Borna Coric.

"J'ai eu de la chance par moments, et j'ai été un petit peu meilleur sur les points importants, réagissait-il ensuite. Il va falloir que je rejoue agressif contre Coric." Le jeune Croate (21 ans), vainqueur de Matthew Ebden un peu plus tôt (7-5, 6-4), a remporté, en finale du tournoi de Halle fin juin (7-6[6], 3-6, 6-2), le dernier duel face à son aîné, qui se méfiera forcément.

X fermer la publicité
     © Free 2018