Pouille va ouvrir

 (Reuters)
Sports.fr - AA

C'est Lucas Pouille qui lancera les hostilités, face à Dusan Lajovic, à partir de vendredi à Villeneuve-d'Ascq lors d'une demi-finale de Coupe Davis contre la Serbie où les Bleus partent avec les faveurs des pronostics, malgré des derniers résultats peu fameux.

Sur le papier, la demi-finale de Coupe Davis entre la France et la Serbie a tout du duel déséquilibré. Privés de Novak Djokovic, Viktor Troicki et Janko Tipsarevic, les Serbes seront représentés au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq par Dusan Lajovic, 80e mondial, et Laslo Djere, qui pointe lui au 95e rang.

Autant dire que les Bleus, même diminués par les absences de Richard Gasquet et Gaël Monfils, partiront favoris. Sauf que leurs leaders, Jo-Wilfried Tsonga (18e) et Lucas Pouille (22e), ne sont pas dans la forme de leur vie, à l'image d'une tournée nord-américaine conclue piteusement par le Manceau à l'US Open dès le deuxième tour, face à Denis Shapovalov, après avoir été sorti d'entrée à Montréal et à Cincinnati.

Pouille en recherche de confiance

Le Nordiste, qui n'a lui non plus pas réussi à franchir le premier tour à Washington ou à Montréal, n'a pas fait beaucoup mieux, en se faisant éliminer en huitièmes à New York par Diego Schwartzman, alors qu'il bénéficiait d'un tableau particulièrement ouvert. En recherche de confiance, c'est lui qui ouvrira les hostilités vendredi contre Lajovic, avant l'affrontement Tsonga-Djere.

Le lendemain, ce sera au tour du duo Nicolas Mahut-Pierre-Hugues Herbert, titré à Montréal et Cincinnati, de défier la paire formée par Filip Krajinovic et le très expérimenté Nenad Zimonjic, un double que les hommes de Yannick Noah auraient tout intérêt à aborder en menant 2-0. Aux Bleus de jouer...

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016