Future de Bagnoles-de-l'Orne : Maxime Janvier, plus qu'un challenger

Facile vainqueur de Paul Soubies (6-3, 6-1) au 1er tour, Maxime Janvier affronte Ugo Humbert ce mercredi, avantun  eacute;ventuel quart de finale contre Maxime Hamou, t ecirc;te de s eacute;rie n deg;5. (Joseph Thouin)
Ouest France - AA

Future de Bagnoles-de-l'Orne. Vainqueur de son premier tournoi Challenger en octobre dernier, à seulement 20 ans, le Picard fait figure de favori à la victoire finale. Lui, veut voir bien plus loin.

La stature est restée la même. Le statut, lui, a changé. Trois ans après sa première apparition à Bagnoles, Maxime Janvier est de nouveau présent sur les courts ornais. L'occasion de mesurer à quel point le jeune Picard (20 ans) a grandi. Si ce dernier avoisine toujours le double mètre, le désormais 258e mondial a troqué sa tunique de jeune qualifié, alors classé -15, pour le costume de tête de série n°2.

« Je sens que j'ai une chance de réussir »

Un rang qui en dit long sur les ambitions du garçon, quart de finaliste surprise (défait par Florent Serra) en 2014. « Oui, j'ai des ambitions, mais des ambitions de jeu, tempère celui qui a remporté son premier tournoi Challenger à Casablanca en octobre dernier. Je n'ai pas eu de chance l'année dernière au niveau du tirage. Une des rares fois où j'ai eu un tableau plutôt clément, je suis allé au bout. C'est prometteur. »

Relire l'article : Maxime Janvier a tout pour devenir grand

Pascal Lasserre, son entraîneur à la Fédération Française d...

Lire la suite sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016