Toulouse, retour gagnant ?

Sports.fr - AA

Privé de Champions Cup la saison dernière, le Stade Toulousain fait son retour dans la plus prestigieuse des coupes d'Europe samedi sur la pelouse de Bath.

C'est le grand retour du Stade Toulousain en Champions Cup. Eliminé dès la phase de poules du Challenge européen la saison dernière, le club le plus titré dans l'histoire de la compétition européenne avec quatre titres (à égalité avec le Leinster) retrouve le devant de la scène continentale ce week-end avec un déplacement sur la pelouse de Bath (samedi à 14 heures).

De quoi susciter l'enthousiasme du capitaine toulousain, Julien Marchand: "On arrive un peu comme le petit de la poule (qui comprend également les Wasps et le tenant du titre, le Leinster), car on vient de Challenge Cup, mais on a aussi une équipe compétitive. On ne va pas se rabaisser. On va donner tout ce qu'on peut. C'est une compétition qui est plus relevée (que le Top 14) sur l'intensité, au niveau de l'arbitrage aussi où il faut être encore plus discipliné". Les hommes d'Ugo Mola devront sans doute réaliser un bon résultat en Angleterre pour espérer créer la surprise dans cette poule 1 très relevée.

Dur d'entrée pour le Racing

Finaliste malheureux la saison dernière, le Racing 92 repart en campagne avec un déplacement chez les Scarlets samedi (à 18h30). "Il y a beaucoup d'excitation autour de cette compétition. Nous devons être capable de prendre le rythme de suite car cette compétition ne laisse pas de seconde chance", a déclaré l'entraîneur francilien Laurent Travers, qui n'oublie pas que le club gallois avait atteint le dernier carré l'an dernier.

Autre match disputé ce samedi, Montpellier reçoit Edimbourg à 16h15. Le MHR est dans la même poule que le RCT, qui accueillera Newcastle dimanche (à 16h15). Pour son baptême du feu en Champions Cup, le LOU reçoit Cardiff, dimanche à 14 heures. Enfin, le champion de France, le Castres Olympique, se déplace sur la pelouse de Gloucester (dimanche à 14 heures).

X fermer la publicité
     © Free 2018