XV de France. Galthié refuse le poste d'adjoint, le projet bleu a du plomb dans l'aile

Apr egrave;s Franck Az eacute;ma et Patrice Collazo, Fabien Galthi eacute; a refus eacute; le poste d #39;adjoint au nouveau s eacute;lectionneur des Bleus, Jacques Brunel. (AFP)
Ouest France - AA

Après Franck Azéma (Clermont) et Patrice Collazo (La Rochelle), Fabien Galthié (Toulon) aurait refusé de devenir l'adjoint de Jacques Brunel auprès du XV de France. Selon les informations de Var-matin, le technicien toulonnais préférerait se consacrer en intégralité à son club. Un nouveau revers pour Bernard Laporte et son projet de refondation de l'équipe de France.

Quelques heures seulement après sa nomination, Jacques Brunel mesure sûrement l'ampleur de la tâche qui l'attend à la tête du XV de France. Alors qu'il devait être secondé par Sébastien Bruno, Julien Bonnaire et Fabien Galthié, l'actuel manager de Bordeaux-Bègles va devoir reconsidérer ses plans. Galthié, en poste au RC Toulon, aurait ainsi refusé le poste d'entraîneur des trois-quarts qui lui était proposé, selon les informations de Var-matin.

Lire aussi : Les explications de Laporte sur l'éviction de Novès

Un refus qui sonne comme un revers pour Brunel et Laporte, à la tête du projet censé redonner de l'air et de la confiance au XV de France, à seulement deux ans de la Coupe du monde. Avec Galthié, c'est aussi une caution internationale qui se détache, s'ajoutant aux refus de Franck Azéma (Clermont) et Patrice Colla...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016