"Ça me gonfle profondément": la colère froide de Collazo sur le flou autour des Bleus

Patrice Collazo (AFP)
RMC Sport - AA

Après la défaite subie à Bordeaux-Bègles (29-19), Patrice Collazo, l'entraîneur du Stade Rochelais, s'est exprimé sur la situation du XV de France et l'arrivée prochaine de Jacques Brunel à la place de Guy Novès au poste de sélectionneur. Pour lui, qui ne ressent pas "le respect des hommes et des institutions", hors de question de faire partie du staff des Bleus.

Il avait le regard noir, Patrice Collazo, au moment de se présenter en conférence de presse samedi. Sans doute que la défaite du Stade Rochelais à Bordeaux-Bègles (29-19, 13e journée du Top 14) y était pour quelque chose. Mais un autre sujet expliquait l'irritation non dissimulée de l'ancien pilier: le gros chambardement autour du staff de l'équipe de France de rugby.

Jacques Brunel doit remplacer Guy Novès au poste de sélectionneur. Une décision à l'initiative de Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, qui voudrait inclure dans le nouveau staff des managers du Top 14. On parle de Fabien Galthié (Toulon), Franck Azéma (Clermont) ainsi que... Patrice Collazo et Xavier Garbajosa, respectivement entraîneur principal et entraîneur adjoint de La Rochelle. Ces rumeurs et les méthodes employées ne passent pas auprès de Collazo.

A lire aussi >> XV de France: "aucun contact" entre la FFR et Azéma assure le président de Clermont

"On ne respecte pas les gens qui sont en place"

"Je suis un peu partagé. Il y a un truc qui est primordial pour moi, c'est le respect des hommes et des institutions. Aujourd'hui, je n'en sens pas. C'est un...

Lire la suite sur RMC Sport

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016