XV de France. Guy Novès et les Bleus, ça n'aura pas marché

Guy Nov egrave;s ne devrait pas  ecirc;tre conserv eacute; par Bernard Laporte. (AFP)
Ouest France - AA

Guy Novès devrait bien être le premier sélectionneur limogé. Si Jacques Brunel, actuel entraîneur de Bordeaux-Bègles, est fortement pressenti, la Fédération entretient le flou.

Guy Novès débarqué

Depuis la prise de fonction de Bernard Laporte à la tête de la Fédération française, en décembre 2016, Guy Novès est sur un siège éjectable. Si le président s'est toujours efforcé de conforter le staff des Bleus en public, l'inimitié entre les deux hommes est connue. Dès son arrivée, Laporte avait songé à remercier Novès et ses adjoints, Yannick Bru et Jeff Dubois.

Mais le montant des indemnités, et l'aura du bonhomme, dix fois champion de France avec Toulouse, avait rendu la chose impossible. Depuis, Laporte n'a eu de cesse de clamer que ce staff irait jusqu'au Mondial 2019 au Japon. Mais les dernières tournées, celle de juin en Afrique du Sud (3 défaites 37-14, 37-15, 35-12) puis celle de novembre (3 défaites et 1 nul), auront eu raison de lui.

Un bilan catastrophique

Sur les 21 matches disputés sous Novès, le XV de France en aura perdu 13, pour 7 victoires et 1 nul. Après deux (courts) succès contre l'Italie (23-21) puis l'Irlande (10-9), lors du Tournoi des 6 Nations 2016, les d...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016