Pour Noël, le Racing s'offre la U Arena

 lt;p gt;La U Arena bichonn eacute;e avant l #39;ouverture de l #39;enceinte de 32 000 places pour le premier match du Top 14 entre le Racing 92 et le Stade Toulousain. lt;/p gt; (Twitter_@UArena)
Sports.fr - AA

Après avoir refermé les portes de leur cher vieux stade Yves-du-Manoir, les Racingmen prennent enfin possession ce vendredi de leur nouvel écrin de la U Arena (20h45) pour un choc face au Stade Toulousain en ouverture du Boxing Day.

C'est un privilège dont on peut a posteriori imaginer qu'Antoine Dupont, Henry Chavancy et Camille Chat se seraient sans doute bien passé. Le demi de mêlée, le trois-quarts centre et le talonneur sont les seuls à avoir déjà foulé la pelouse synthétique de la U Arena lors du sinistre match nul (23-23) concédé le 25 novembre dernier face au Japon par le XV de France à lâ??occasion de l'inauguration de la nouvelle enceinte en clôture de la tournée de novembre.

C'est donc avec certains repères (et aussi pas mal de vilains souvenirs de cette soirée cauchemardesque...) que ces trois internationaux s'apprêtent à remettre le couvert. Avec ils l'espèrent un peu plus de réussite. Six jours après la fermeture du vénérable stade Yves-du-Manoir, les Racingmen accueillent le Stade Toulousain pour l'ouverture de la nouvelle U Arena (32 000 places en configuration rugby) vendredi (20h45). En guise de solide mise en bouche du Boxing Day programmé samedi dans le cadre de la 13e journée du Top 14.

29 000 spectateurs par 22 degrés

Loin du charme désuet, de ses modestes chambrées, des frimas de l'époque et de la boue de Colombes, c'est devant 29 000 spectateurs attendus et par une température de 22 degrés que tout ce petit monde semble très impatient d'en découdre. "On y pense tout le temps en fait depuis que Jacky (Lorenzetti) nous a fait la surprise de nous réunir à l'Arena pour découvrir ce à quoi pouvait ressembler cette nouvelle enceinte", raconte un Yannick Nyanga qui, même s'il réfléchit à sa possible retraite en fin de saison, se régale du haut de ses 34 ans à l'idée d'étrenner cette salle de spectacles d'un nouveau genre. Une impatience partagée dans le vestiaire du Racing 92: "On est tous impatients à l'idée de pouvoir fouler en match cette pelouse synthétique, confirme Dimitri Szarzewski, lui aussi plus proche de la fin, mais ravi de pouvoir se dire qu'il y était... Que ce soit à l'entraînement cette semaine ou même dès la fin du match contre Castres, toutes les têtes étaient déjà tournées vers ce match contre le Stade Toulousain."

Même les visiteurs se frottent les mains, c'est dire ! A l'image de l'ouvreur toulousain Zack Holmes : "Ce sera la première fois que je participerai à une rencontre sous un toit, avoue sur le site de son nouveau club l'ancien Rochelais, titulaire face aux Racingmen et informé de ce qui l'attend par son compère de la charnière. Je crois qu'Antoine Dupont est le seul dans notre groupe à avoir déjà joué à la U Arena. Il nous a dit que cette pelouse était assez similaire à celle du terrain d'entraînement que nous avons ici. Nous savons donc à quoi nous attendre. Pour moi, le toit sera une expérience différente. Comme il n'y aura pas de vent, ce sera plus facile de jouer, en faisant notamment faire vivre le ballon en attaque", estime l'Australien, convaincu que le Stade a tout en magasin pour s'adapter à ces conditions inédites: "Le contexte devrait bien s'adapter à notre style de jeu en raison des joueurs que nous avons dans l'effectif. C'est probablement avec cette stratégie que nous pratiquons notre meilleur rugby." Tout pour gâcher la fête en quelque sorte...

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016