Mbappé a écoeuré les Belges

Sports.fr - AA

A défaut de marquer, Kylian Mbappé a été une menace constante pour la Belgique (1-0), mettant à mal à plusieurs reprises la défense des Diables rouges avant de les agacer.

Trente secondes auront suffi à Kylian Mbappé pour donner le ton de la soirée. Si Jan Vertonghen, son compagnon d'infortune pour la soirée, avait encore des doutes sur ce qui l'attendait, le défenseur belge a été fixé dés la première action de la rencontre. Pour son premier ballon, Kylian Mbappé a en effet foncé bille en tête dans son couloir droit, déposant le joueur des Spurs puis son coéquipier Moussa Dembélé venu à son secours avant de délivrer un centre dans la surface sur lequel Olivier Giroud allait se montrer trop court. La défense des Diables rouges était fixée sur le programme de la soirée.

Car la suite de la rencontre allait être à l'avenant, le prodige parisien s'avérant un danger permanent pour les hommes de Roberto Martinez. Vertonghen n'a certes pas démérité quand bien même il a toujours semblé à la limite, mais Kylian Mbappé n'est pas qu'un monstre de vitesse. Sa technique est tout aussi redoutable comme a pu le constater la Belgique avec cette délicieuse offrande à Benjamin Pavard (39e), Thibaut Courtois s'interposant brillamment, ou sur cette merveille de double roulette en pleine surface pour Olivier Giroud (57e), l'avant-centre tricolore se heurtant cette fois à Vincent Kompany au plus grand regret du public du Stade, épaté par cette audace technique.

Dans la foulée, le n°10 tricolore faisait d'ailleurs se lever encore le public russe en mystifiant Fellaini grâce à un nouveau démarrage dont il a le secret. Et l'ancien Monégasque n'avait pas fini de faire souffrir les Diables rouges. Dans les dernières minutes de la rencontre, Kylian Mbappé sortait en effet la boîte à malices pour gagner du temps. Au point d'écoper d'un carton jaune mérité et de faire perdre leurs nerfs aux joueurs belges.

Certains d'entre eux n'ont d'ailleurs pas manqué à l'issue de la rencontre de pointer du doigt le comportement du Français. "C'est un joueur fabuleux qui nous a fait très mal, mais son attitude en fin de match était limite. Ce n'était vraiment pas fair-play et ce n'est pas un exemple pour les jeunes", a ainsi regretté Toby Alderweireld dans les colonnes du Het Laatste Nieuws. Kylian Mbappé s'en est d'ailleurs excusé avant néanmoins d'envoyer une dernière pique à ses victimes. "Mais moi, je suis en finale. En fin de match, on a tout donné pour défendre ce petit avantage. Ce n'est pas le plus agréable, mais c'est efficace", a-t-il lancé, tout à son bonheur.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018