Racisme: le Cran porte plainte contre l'arbitre après le jaune de Balotelli

RMC Sport - AA

Le Cran (Conseil représentatif des associations noires), a porté plainte contre Nicolas Rainville, l'arbitre de Dijon-Nice, qui avait sanctionné Mario Balotelli d'un carton jaune pour avoir manifesté sa colère, alors que l'Italien assurait être victime de cris racistes.

Après les cris racistes dont le Niçois Mario Balotelli déclare avoir été victime ce samedi à Dijon, le Cran a décidé de s'attaquer à l'arbitre de la rencontre. Le Conseil représentatif des associations noires a annoncé avoir porté plainte contre Nicolas Rainville, qui a sanctionné l'Italien d'un carton jaune pour ses gestes d'agacement, pour complicité.

"Le footballeur a subi une double peine : cris racistes, et sanction qui plus est, explique le communiqué. Le Cran tient à rappeler que le racisme constitue un délit, et relève du code pénal. L'arbitre qui ne fait rien face au racisme, est complice. Lorsqu'il sanctionne la victime, il est deux fois coupable. Il mérite d'être traîné devant les tribunaux et de recevoir une sanction exemplaire."

La LFP s'empare du dossier jeudi

"C'est le monde à l'envers, s'est emporté Louis-Georges Tin, président du Cran. Une fois de plus, ce sont les victimes qui sont sanctionnées. Nous demandons à la ministre des Sports d'intervenir dans ce dossier avec toute la sévérité nécessaire."

Le dossier des cris racistes entendus par Balotelli sera par ailleurs étudié ce jeudi par la commission de discipline de...

Lire la suite sur RMC Sport

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018