La Roche. Un procès après la mort du cycliste Romain Guyot

Apr egrave;s le drame, les proches de Romain Guyot avaient appos eacute; une couronne et un portrait sur un feu rouge du carrefour Arago, o ugrave; le cycliste a perdu la vie. (Archives Ouest-France)
Ouest France - AA

Quatorze mois après l'accident qui a tué Romain Guyot à La Roche-sur-Yon, le conducteur du camion incriminé était jugé, ce vendredi, pour homicide involontaire. Du sursis a été requis.

Le 3 mars 2016, sur son vélo de chrono, Romain Guyot, 23 ans, est percuté par un camion à La Roche-sur-Yon (Vendée). Il ne survit pas à l'accident. Le coureur de l'équipe Vendée U sortait d'une séance d'entraînement.

Cette brutale disparition avait créé un émoi profond dans le monde du vélo. Romain Guyot, Angevin d'origine, était sur le point de rejoindre l'équipe professionnelle Direct Énergie, de Jean-René Bernaudeau.

Ce vendredi, le chauffeur du poids lourd de 41 ans est à la barre du tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon, jugé pour homicide involontaire. Il essuie ses larmes au fil de l'audience, ne s'aventure pas à croiser le regard de la famille de la victime. Celui d'une mère toujours tétanisée depuis la perte de son unique enfant.

Quatre mois de prison avec sursis requis

Le tribunal cherche à comprendre comment cette vie a été fauchée à un carrefour. Il est dit que Romain Guyot s'est faufilé à l'avant droit du semi-remorque arrêté au feu rouge. « Lorsque le feu est passé au vert, tout ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016