Dopage. Le mari de Jeannie Longo fait appel de sa condamnation

Le mari de Jeannie Longo, Patrice Ciprelli, fait appel de sa condamnation. (Photo : AFP)
Ouest France - AA

Le mari de la cycliste Jeannie Longo a fait appel de sa condamnation à un an de prison avec sursis. Ce dernier avait été condamné pour l'importation d'EPO.

Patrice Ciprelli, mari et entraîneur de la légende française du cyclisme féminin Jeannie Longo, a fait appel de sa condamnation à un an de prison avec sursis pour importation d'EPO, un produit dopant, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. 

« M. Ciprelli a fait appel, ce qui veut dire qu'il va continuer à utiliser toutes les voies de procédure pour essayer d'obtenir sa relaxe », a déclaré à l'AFP Me Paul Mauriac, avocat de la Fédération française de cyclisme. La FFC est partie civile dans cette affaire, jugée plus de cinq ans après le début de l'enquête. 

Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné Patrice Ciprelli le 9 mars pour « importation en contrebande de marchandise prohibée » à un an de prison avec sursis et à une amende douanière - car il s'agit d'une infraction au Code des Douanes - de 5.800 euros. 

Peine dissuasive

Il lui était reproché d'avoir acheté à l'étranger 33 boîtes ou flacons d'érythropoïétine (EPO), pour un montant de 3.110 dollars (2.920 euros), entre le 14 septembre 2008 et le 14 sept...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

Pour aller plus loin

A lire aussi sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016