Harden, c'est toujours aussi fou !

 (Reuters)
Sports.fr - AA

Nouvelle performance majuscule de la part de James Harden, auteur de 40 points, 15 rebonds et 10 passes face aux Hornets, battus par Houston (121-114).

Harden n'en finit plus d'affoler les compteurs. Et Houston d'enchaîner les victoires. Pour leur neuvième succès de rang, les Rockets ont en effet disposé des Hornets (121-114) et James Harden a livré un nouveau récital avec cette fois 40 points, à 11 sur 24 aux tirs, dont 7 sur 14 à longue distance, 15 rebonds et 10 passes. Incapables de l'arrêter sur le terrain, ses adversaires ont désormais à trouver leurs mots pour décrire la performance du génial barbu.

"Il n'y a pas assez de mots dans le dictionnaire pour décrire ce qu'il fait", a ainsi confié Marvin Williams à Espn à l'issue de la rencontre. "Il est littéralement en train d'écrire l'histoire." Une histoire écrite à coup de triple-doubles, Harden en comptabilisant pas moins de cinq en sept matches avec 32,4 points, 11,4 passes et 9,9 rebonds de moyenne. Et en enchaînant deux matches à plus de 40 points, 10 rebonds et 10 passes, Harden a d'ailleurs intégré un cercle très fermé, rejoignant Pete Maravich, Michael Jordan et Russell Westbrook, les seuls à avoir réalisé une telle performance dans l'histoire de la Ligue.

Sur les talons des Spurs

Des performances historiques dont profitent à fond les Rockets, vainqueurs donc de leurs neuf derniers matches et revenus sur les talons des Spurs au classement de la Conférence Ouest, à seulement deux victoires des Warriors. Tout n'a pourtant pas été simple, mardi, face à Charlotte. La faute aux dix tirs manqués consécutivement par les Texans dans le dernier quart, les Hornets, un temps menés de 18 points, en profitant pour prendre brièvement la tête (111-110), avant un dernier coup de rein de Harden et consorts.

Car l'ancien du Thunder n'a pas été le seul à alimenter la marque, pas moins de six joueurs des Rockets terminant ainsi à plus de dix points, dont Trevor Ariza et Corey Brewer, auteurs respectivement de 16 et 15 points. Chez les Hornets, toujours privés de Nicolas Batum, Kemba Walker a bien rendu 25 points et 10 passes, il en aurait finalement fallu plus pour enrayer la machine texane. Et ce malgré les 22 points de Frank Kaminsky III.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016