Armel Le Cléac'h met-il fin au suspense ?

Au large de l rsquo;archipel du Cap Vert, Armel Le Cl eacute;ac rsquo;h a creus eacute; un  eacute;cart cons eacute;quent avec son poursuivant. (AFP)
Ouest France - AA

Vendée Globe (J + 66). Le leader a été le premier à toucher, comme prévu des alizés plus soutenus, qui lui ont permis d'enfoncer le clou. À une semaine de l'arrivée, le podium se dessine.

En voile, comme en politique il ne faut jamais insulter l'avenir. Après tout, certaines échéances récentes sont encore dans les esprits pour le rappeler.

Mais il faut bien reconnaître que, dans la journée d'hier, en collant 60 milles à Alex Thomson jusqu'à porter son avance à près de 250 milles, et en filant désormais deux à trois nœuds plus vite, Armel Le Cléac'h a sérieusement mis un coup de canif dans le pseudo-suspense. Invité d'Ouest-France hier, Thomas Coville, expert s'il en est en tour du monde en solitaire, jugeait même que, « sauf avarie, évidemment, l'affaire est pliée ». Pour le nouveau recordman du genre, « la victoire d'Armel Le Cléac'h, ne fait même aucun doute depuis près d'un mois ». Malgré les rapprochés et les phases de retour d'élastique que connaissent bien tous les navigateurs, qui permettent aux organisateurs, dans un intérêt de communication, de faire durer le suspense jusqu'à l'épilogue du feuilleton.

« Sauf avarie évidemment », et l'histoire du Vendée Globe est l...

Lire la suite sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016